NOUVELLES

Accident en Californie: pas de preuve que le camion était en feu avant l'impact

13/04/2014 04:16 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

RED BLUFF, États-Unis - Les enquêteurs américains n'ont trouvé aucune preuve physique que le camion du messager FedEx qui est entré en collision avec un autobus transportant des élèves du secondaire, faisant 10 morts dans le nord de la Californie, était en feu avant l'accident.

Samedi, les enquêteurs avaient affirmé qu'ils se penchaient sur la possibilité, rapportée par un conducteur témoin, que le camion semi-remorque était déjà en feu lorsqu'il a perdu le contrôle et traversé le terre-plein d'une autoroute.

Mark Rosekind du bureau de la sécurité des transports a affirmé dimanche que les enquêteurs n'excluent pas l'hypothèse de l'incendie avant l'impact, mais qu'ils n'ont toujours pas trouvé de preuves sur la scène de l'accident.

L'autobus transportait des étudiants d'une école secondaire du sud de la Californie qui se rendaient visiter l'université de Humboldt State. La collision a provoqué un énorme incendie.

Cinq élèves, trois adultes accompagnateurs et les deux chauffeurs sont morts, jeudi, à Orland, une petite ville située à environ 160 kilomètres au nord de Sacramento.

PLUS:pc