NOUVELLES

Un outil pour détecter la cendre volcanique

12/04/2014 05:35 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

Quatre ans après l'éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull, qui a paralysé l'Europe en 2010, des chercheurs issus de l'Institut norvégien de la recherche sur l'air mettent au point un instrument de détection qui pourrait révolutionner la gestion du trafic aérien en cas d'éruption volcanique.

Un texte de André Bernard, de l'émission Découverte Courriel  

Le système, appelé AVOID (Airborne Volcanic Object Imaging Detector) et commercialisé par Nicarnica Aviation, consiste en une double caméra infrarouge qui peut discriminer dans les nuages la présence de cendre volcanique à partir de la signature thermique des fines particules de cendre.

Récemment, une étape majeure pour valider le fonctionnement et la précision du système a été franchie. En collaboration avec les compagnies EasyJet et Airbus, les chercheurs ont créé un nuage artificiel de cendre volcanique dans lequel ils ont fait voler un avion à réaction équipé du nouvel instrument de détection.

À moins de 100 kilomètres de distance, le nouvel instrument a pu détecter les fines particules de cendre dispersées dans le ciel, ce qui donne un délai suffisant au pilote pour changer la course de l'avion et contourner le panache de cendre.

Pour Fred Prata, l'inventeur du système, ce test marque un tournant dans la recherche.

Pour l'instant, aucun instrument à bord des avions à réaction ne permet de détecter la cendre volcanique en vol. Le système AVOID pourrait être le premier.

Le travail se poursuit avec l'industrie et les avionneurs pour qu'éventuellement, ce nouvel instrument de détection de la cendre volcanique devienne la norme à bord des avions à réaction.

PLUS:rc