NOUVELLES

Sept trafiquants de drogue présumés abattus en Thaïlande

12/04/2014 12:34 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

Sept trafiquants de drogue présumés ont été abattus dans le nord de la Thaïlande par les forces de sécurité qui ont saisi des centaines de milliers de cachets de méthamphétamines, a indiqué un responsable samedi.

Les affrontements ont éclaté vendredi soir lorsque dix personnes ont refusé de s'arrêter après avoir traversé la frontière, dans une région montagneuse de la province de Chiang Rai, dans la célèbre région du Triangle d'or, aux confins de la Thaïlande, de la Birmanie et du Laos.

"Nous avons retrouvé sept hommes tués par balles et nous avons saisi six sacs de méthamphétamine", a précisé un responsable d'une unité frontalière des forces de sécurité, précisant que chaque sac contenait environ 100.000 cachets.

"Des tirs sporadiques ont continué toute la nuit", a-t-il ajouté.

Des affrontements entre les forces de l'ordre thaïlandaises et des trafiquants de drogue présumés ont lieu régulièrement dans cette région frontalière du royaume.

Le Triangle d'or était le premier producteur d'opium il y a trente ans. Mais l'Afghanistan a depuis pris cette place.

La région a depuis vu une montée en puissance des méthamphétamines, principalement fabriquées dans des petits laboratoires isolés dans l'est de la Birmanie, qui reste le deuxième producteur mondial d'opium.

Et la Thaïlande est l'épicentre de consommation des pilules de méthamphétamines, appelées yaba ("médicament qui rend fou"), avec quelque 600.000 utilisateurs.

Le général Pongsapat Pongcharoen, commandant du Bureau de contrôle des narcotiques, a indiqué que les trafiquants avaient probablement tenter de tirer avantage des vacances de Songkran, le Nouvel an thaïlandais, qui commence ce weekend.

"Ils ont pensé que la police était occupée à contrôler la circulation ou prenait des jours de congé mais en fait nous avons intensifié la répression pendant cette période", a-t-il souligné.

"L'incident mortel va peut-être les dissuader pendant un moment, mais cela ne va pas éradiquer les problèmes de drogue", a-t-il ajouté.

ask-dr/abd/abl

PLUS:hp