NOUVELLES

Le vin classé comme "patrimoine culturel" de la France par les sénateurs

12/04/2014 12:34 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

Les sénateurs français, gauche et droite pour une fois unis, ont voté à l'unanimité samedi pour reconnaître le vin et les vignobles comme faisant partie "du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France".

Un amendement adopté dans le cadre d'un projet de loi sur l'agriculture indique que "le vin, produit de la vigne, et les terroirs viticoles font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France".

"Le vin exprime un patrimoine vivant, il fait partie du patrimoine culturel, littéraire mais également gastronomique, paysager, architectural, matériel, économique et social, aussi bien sûr avec des centaines de milliers d'emplois", a plaidé sous les applaudissements l'auteur de l'amendement, Roland Courteau (socialiste).

"La culture du vin, partie du patrimoine bimillénaire, culturel, cultuel, paysager et économique français, transmise de génération en génération, a grandement contribué à la renommée de notre pays et tout spécialement de sa gastronomie aux yeux du monde", a renchéri le sénateur UMP (opposition de droite) Gérard Bailly.

Les sénateurs ont aussi adopté un article du projet de loi ayant pour objet d'accroître la protection des appellations d'origine protégées (AOP) et des indications géographiques protégées (IGP) par la création d'un droit d'opposition au dépôt de marque.

Le projet de loi sur l'agriculture - sans l'amendement sur le vin - a été adopté en première lecture par l'Assemblée nationale qui aura à nouveau à l'examiner après le vote du Sénat, dés lors qu'il a été modifié.

La France et l'Italie sont au coude-à-coude pour la quantité de vin produit, devant l'Espagne, les Etats-Unis et l'Australie.

jlp/mad/bg/nou/sym

PLUS:hp