NOUVELLES

Price et Gionta permettent au Canadien de reprendre le troisième rang dans l'Est (PHOTOS)

12/04/2014 10:23 EDT | Actualisé 12/04/2014 10:43 EDT
Getty Images

Le Canadien conserve l'espoir de commencer les séries éliminatoires à domicile, après avoir remporté son dernier match de la saison 1-0, samedi, au Centre Bell.

Carey Price a prouvé à tout le monde être fin prêt à entreprendre les séries éliminatoires, en bloquant 41 lancers, et le capitaine Brian Gionta a semé la frénésie chez les spectateurs en marquant sur un tir de pénalité en prolongation.

Gionta a habilement déjoué le gardien Cam Talbot à l'aide d'une feinte du revers, à 2:04 de la courte période de surtemps. Il s'est vu accorder un tir de pénalité après avoir été fauché par le défenseur Raphaël Diaz, au moment où il s'échappait du centre de la patinoire.

En l'emportant, le Tricolore (46-28-8) a doublé le Lightning de Tampa Bay au deuxième rang de la section Atlantique, 100-99. Il a du même coup atteint la centaine de points pour la première fois depuis la saison de 104 points en 2007-08.

Le Lightning doit obligatoirement vaincre les Capitals de Washington, dimanche, dans la capitale américaine.

En cas d'égalité, le CH serait favorisé en vertu de l'avantage de 40-38 qu'il possède face au Lightning au chapitre des victoires en temps réglementaire ou en prolongation.

Si la série s'ébranlait à Tampa, on dit en Floride que ce serait jeudi

Price a signé son sixième jeu blanc de la saison et son opposant Talbot a maîtrisé 26 tirs.

Max Pacioretty a échoué dans sa tentative d'être le premier marqueur de 40 buts du Canadien depuis Vincent Damphousse en 1993-94.

Les Rangers, qui n'ont pas fait appel à Martin St-Louis, terminent la saison avec 95 points (45-32-5).

Bouillon à la rescousse

Comme jeudi, le Canadien a connu une mauvaise entrée en matière. Les Rangers ont dominé 14-5 dans les tirs. Heureusement pour lui, Price veillait au grain.

Le seul bon moment de la période pour les partisans a été la bagarre qu'a livrée Francis Bouillon à Derek Dorsett, après que Dorsett eut fait un croc-en-jambe à David Desharnais au centre de la glace.

Pour le reste, qu'il suffise de mentionner que les hôtes n'ont appliqué qu'une seule mise en échec, créditée à Rene Bourque. On était loin de l'intensité des séries.

Le CH a affiché plus de mordant en deuxième, ça allait de soi. Il n'a pas profité du jeu de puissance qu'il a déployé tôt, mais les occasions ratées lui ont donné du rythme. Principalement au trio de Desharnais.

Les Rangers ont malgré tout continué d'imposer le rythme, en ayant l'avantage 15-12 au chapitre des lancers. C'est sans compter la frappe de Diaz qui a fait résonner les deux poteaux.

Vers la fin, Tomas Plekanec a raté une belle chance en infériorité numérique, Talbot repoussant son revers au terme d'une échappée partielle. À la contre-attaque, Price a frustré Rick Nash de la mitaine.

En début de troisième, les visiteurs ont poursuivi leur domination. Mais le Canadien a fini avec force.

Chacune des équipes a eu une chance en supériorité numérique. À la fin, les Rangers avaient tiré 39 fois sur Price et le CH 25 sur Talbot.

INOLTRE SU HUFFPOST

Canadien vs Rangers 12 avril 2014