NOUVELLES

Brésil - Abonné aux frasques, "l'Empereur" Adriano débarqué de son nouveau club

12/04/2014 01:50 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

L'Atletico Paranaense, qui avait relancé il y a quatre mois la carrière d'Adriano après plus d'un an et demi d'inactivité, s'est séparé vendredi de l'attaquant international brésilien, abonné aux excès et écarts de conduite.

"L'attaquant Adriano Leite Ribeiro ne fait plus partie de l'équipe de l'Atletico Paranaense (...) La décision a été prise d'un commun accord entre le joueur et le club", a annoncé le club de Curitiba (sud) dans un communiqué publié sur son portail internet.

Selon la presse locale, le joueur de 32 ans aurait eu raison de la patience de ses dirigeants en manquant deux entraînements cette semaine et en apparaissant dans le même temps à une soirée mondaine.

L'ex-attaquant du Brésil (52 sélections, 29 buts) n'aura joué qu'une poignée de matches sous ses nouvelles couleurs. Le club l'avait engagé fin 2013 alors que celui-ci était hors de forme, et après plusieurs entraînements et un régime drastique, Adriano était réapparu sur le terrain mi-février.

Lors de sa dernière rencontre, disputée le 8 avril face à l'équipe bolivienne The Strongest, il avait même marqué mais son club avait perdu (2-1), une défaite synonyme d'élimination de la Copa Libertadores.

Il s'agissait de son premier but depuis deux ans et certains y voyaient le début d'une résurrection.

Sur son compte Twitter, l'intéressé a annoncé après son licenciement que son "objectif de retrouver le terrain avait été rempli (...) Désormais je vais continuer à faire ce que j'aime le plus: jouer au ballon", a-t-il écrit.

"L'Empereur" a fait ses débuts à Flamengo, puis a successivement joué à l'Inter Milan, qui l'a prêté trois fois (Fiorentina, Parme, Sao Paulo FC), puis à Flamengo, à l'AS Rome et aux Corinthians.

Après avoir remporté la Coupe des Confédérations 2005 et formé au Mondial-2006 un carré magique avec Ronaldo, Ronaldinho et Kaka, les spécialistes promettaient à ce puissant gaucher une brillante carrière, mais son parcours a été davantage marqué par l'inconstance, les frasques nocturnes, un surpoids chronique et plusieurs retours avortés.

mav/ag/jgu

PLUS:hp