NOUVELLES

Bélarus: le fondateur d'une ONG de défense des droits des détenus risque 3 ans de prison

12/04/2014 05:52 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

Le fondateur d'une ONG de défense des droits des détenus au Bélarus, Andreï Bondarenko, a été accusé de hooliganisme et risque jusqu'à trois ans de prison, a annoncé l'organisation sur son site web samedi.

M. Bondarenko, âgé de 40 ans, avait été arrêté le 1er avril, mais son arrestation n'a été rendue publique par l'ONG Plateforme que samedi.

Aucun détail sur le dossier d'accusation n'a été rendu public.

Cet ancien homme d'affaires, qui avait présenté sa candidature à un siège de député en 2008, a été condamné à sept ans de prison pour crimes économiques.

Après deux ans de détention, Bondarenko a été relaxé en 2011 par un tribunal de Minsk.

L'ONG Plateforme, qu'il a créée quelques mois plus tard, en juin 2011, s'est donné pour mission de surveiller les conditions de vie en prison.

Le Bélarus fait l'objet de sanctions occidentales en raison de la répression d'opposants qui se sont multipliées après la réélection controversée d'Alexandre Loukachenko à la présidence en 2010 et de l'"absence d'amélioration" en matière de respect des droits de l'Homme.

tk-am/abk/ml

PLUS:hp