NOUVELLES

Nucléaire: l'américain Westinghouse prolonge son contrat avec Kiev jusqu'en 2020

11/04/2014 09:12 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

Le groupe nucléaire américain Westinghouse, filiale du japonais Toshiba, a annoncé vendredi qu'il avait prolongé jusqu'en 2020 son contrat d'approvisionnement en combustible de centrales nucléaires ukrainiennes.

Dans un communiqué, le groupe précise que ce contrat, qui avait été initialement signé en 2008, a été prolongé avec le groupe public Energoatom, qui gère les quatre centrales nucléaires ukrainiennes.

Il prévoit qu'il fournisse des recharges de combustibles à des réacteurs ukrainiens, dont le nombre n'est pas précisé.

Dans le cadre du contrat de 2008, Westinghouse avait fourni pour la première fois du combustible à l'Ukraine en 2010, plus précisément à deux réacteurs installés dans le sud du pays.

Dans le cadre de cette prolongation, les combustibles seront produits par l'usine suédoise de Westinghouse à Vasteras.

Les termes financiers du nouveau contrat n'ont pas été révélés mais un haut responsable du groupe américain avait indiqué l'an dernier que de tels contrats s'élèveraient à 100 millions de dollars sur cinq ans.

Ce contrat intervient au moment où la Russie menace de couper le gaz à l'Ukraine, au risque de perturber les livraisons vers l'Union européenne (UE), comme en 2006 et 2009.

Les Etats-Unis et l'UE se sont engagés à aider Kiev, dont les caisses sont vides et qui accumule 2,2 milliards de dollars d'impayés, en renvoyant vers le territoire ukrainien du gaz importé de Russie vers l'Europe centrale pour un prix moindre, un procédé jugé d'ores et déjà illégal par le géant gazier russe Gazprom.

lo/sl/are

TOSHIBA

GAZPROM

PLUS:hp