POLITIQUE

Qui sont les nouveaux élus de la Rive-Nord?

11/04/2014 07:03 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT
AFP via Getty Images
Canadian media tycoon Pierre-Karl Péladeau visits his electoral office on March 27, 2014 in Saint-Jérôme, Canada. Péladeau announced on March 9 he would run as the Parti Québécois candidate for the Saint-Jérôme provincial electoral district, 60kms (37 miles) northwest of Montreal. The party has welcomed Péladeau's commitment to an independent Quebec. The elections are scheduled for April 7, 2014. AFP PHOTO/Francois Laplante Delagrave (Photo credit should read Francois Laplante Delagrave/AFP/Getty Images)

Neuf nouveaux députés ont fait leur apparition à Laval et dans la partie nord de la couronne de Montréal le lundi 7 avril dernier. De ce nombre, sept en sont à leurs premières armes en politique. Voici une présentation de ces nouveaux élus.

Argenteuil

Yves Saint-Denis a redonné la circonscription d'Argenteuil au Parti libéral après 20 mois de représentation péquiste. Il était jusqu'à lundi dernier le président de la Commission scolaire des Affluents, dans le sud de Lanaudière. Il est originaire de Lachute.

Blainville 

Ancien député du Bloc québécois à Ottawa, Mario Laframboise a permis à la CAQ de conserver Blainville. Il a été député à Ottawa pendant 11 ans avant de devoir céder son siège en mai 2011, après la vague orange qui a mené le NPD à une victoire décisive au Québec. En 2012, il était candidat de la CAQ dans Argenteuil lors de l'élection complémentaire de juin, puis lors de l'élection provinciale l'automne suivant.

Groulx

Claude Surprenant a permis à la CAQ de conserver la circonscription de Groulx, que représentait Hélène Daneault depuis septembre 2012. Il a remporté sa circonscription par 256 voix seulement, devançant notamment la candidate vedette du PQ, Martine Desjardins. Claude Surprenant est un homme d'affaires spécialisé notamment en maillage d'entreprise.

Laval-des-Rapides

Saul Polo a défait Léo Bureau-Blouin le 7 avril. Il est le cofondateur de la Chambre de commerce latino-américaine du Québec. Depuis 2013, il en était le président-directeur général. Professionnel de la finance et du commerce international, il était président du Parti libéral du Québec depuis l'automne 2012. 

Masson  

Mathieu Lemay est un ingénieur mécanique. Il est spécialisé en systèmes manufacturiers. Il a remporté la circonscription de Masson par seulement 534 voix, défaisant la députée péquiste sortante, Diane Gadoury Hamelin.

Repentigny 

Lise Lavallée a permis à la CAQ de remporter Repentigny au terme d'une autre lutte très serrée, par seulement 948 voix d'avance sur le péquiste Scott McKay. Notaire, elle s'est impliquée dans plusieurs mouvements économiques locaux. Elle a adhéré à la CAQ dès la formation du parti.

Saint-Jérôme

Pierre Karl Péladeau n'a plus besoin de présentation. Magnat de la presse au Québec, il dirigeait le Groupe Québécor jusqu'au printemps 2013. À ce moment, il est devenu président du conseil d'administration d'Hydro-Québec. Son poing levé en faveur de la souveraineté du Québec demeure un fait marquant de la dernière campagne électorale. Il est considéré comme un successeur potentiel de Pauline Marois à la tête du Parti Québécois.

Sainte-Rose

L'un des plus jeunes députés à faire son entrée à l'Assemblée nationale, le libéral Jean Habel a remporté la circonscription de Sainte-Rose par plus de 5800 voix sur la députée péquiste sortante Suzanne Proulx. Détenteur d'un baccalauréat en administration des affaires, il est comptable agréé et comptable en management agréé. Il était représentant de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec.

INOLTRE SU HUFFPOST

Pierre Karl Péladeau à Saint-Jérôme