NOUVELLES

L'État de l'Ohio établit un lien entre fracturation et activité sismique

11/04/2014 02:00 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

COLUMBUS, États-Unis - Des géologues de l'État de l'Ohio ont établi pour la première fois un lien entre l'activité sismique dans l'est de l'État et la fracturation hydraulique, confirmant les soupçons de militants dont les appels à une restriction de forage avaient été vains.

Le responsable de la division pétrolière et gazière du département des Ressources naturelles de l'Ohio, Rick Simmers, a affirmé vendredi à l'Associated Press que l'État avait suspendu le forage pour une période indéterminée au site près de Youngstown. Cinq faibles secousses avaient été enregistrées à cet endroit en mars, et une enquête a conclu à un lien probable avec la fracturation hydraulique utilisée pour extraire le gaz de schiste.

Un puits d'injection profond pour les eaux usées de la fracturation avait été lié à des séismes dans la région en 2012.

M. Simmers a indiqué que l'Ohio exigera une surveillance de l'activité sismique comme condition à la délivrance de tout nouveau permis de forage dans un périmètre d'environ 4,8 kilomètres d'une faille connue ou d'une activité sismique existante de 2,0 ou plus. Le forage sera interrompu à des fins d'évaluation à la suite de toute secousse d'une magnitude de 1,0 ou plus, et sera suspendu si un lien de cause à effet est trouvé.

Un sismologue du département de l'Intérieur a indiqué qu'il s'agissait d'un premier lien établi entre l'exploration dans la formation de schiste de Marcellus et l'activité sismique dans le nord-est des États-Unis au cours des dernières années.

PLUS:pc