NOUVELLES

Les profits de Wells Fargo ont grimpé de 14 pour cent au premier trimestre

11/04/2014 09:35 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Wells Fargo (NYSE:WFC), le plus important prêteur hypothécaire aux États-Unis, a vu ses profits grimper de 14 pour cent au premier trimestre, alors que la banque a continué d'éponger ses pertes sur prêts.

La banque de San Francisco a annoncé vendredi avoir enregistré un bénéfice net de 5,89 milliards $ US, ou 1,05 $ US par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars, en hausse comparativement à celui de 5,17 milliards $ US, ou 92 cents US par action, réalisé lors du trimestre équivalent il y a un an.

Ce résultat est largement supérieur à celui de 97 cents US par action prévu par les analystes de Wall Street.

Les revenus de Wells Fargo se sont élevés à 20,6 milliards $ US au premier trimestre, en baisse par rapport à ceux de 21,3 milliards $ US de la même période un an auparavant.

Les analystes avaient dit s'attendre à un résultat similaire.

La hausse des taux hypothécaires aux États-Unis durant la dernière partie de l'année dernière a continué d'affecter de façon négative les activités de Wells Fargo dans le secteur des prêts hypothécaires.

La banque, quatrième en importance aux États-Unis en matière d'actifs, contrôle environ le tiers du marché américain des prêts hypothécaires.

Wells Fargo a financé pour 36 milliards $ US d'hypothèques durant le premier trimestre, en forte baisse par rapport aux 109 millions $ US de prêts hypothécaires consentis lors de la même période il y a un an.

Parallèlement, la banque a réduit ses pertes sur prêts de 41 pour cent durant les trois premiers mois de l'année, à 825 millions $ US, contre 1,4 milliard $ US auparavant.

Par ailleurs, l'institution a réduit ses dépenses de 137 millions $ US par rapport à celles du quatrième trimestre, à 11,9 milliards $ US.

Les solides résultats financiers de Wells Fargo diffèrent fortement de ceux de JPMorgan Chase (NYSE:JPM), la plus importante banque aux États-Unis. Les profits de JPMorgan ont chuté de 20 pour cent au premier trimestre.

Wells Fargo et JPMorgan sont les deux premières banques américaines à avoir annoncé leurs résultats financiers du plus récent trimestre.

PLUS:pc