NOUVELLES

Le sénateur Boisvenu présente la Charte pour les victimes d'actes criminels

11/04/2014 01:36 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

Le sénateur conservateur Pierre-Hugues Boisvenu est de passage à Québec vendredi pour faire connaître la Charte canadienne des droits des victimes d'actes criminels qui vise à protéger davantage les victimes.

Le gouvernement Harper a présenté la semaine dernière un projet de loi afin de créer cette Charte canadienne des droits des victimes d'actes criminels.

La Charte sur laquelle travaille le sénateur Boisvenu depuis plusieurs années établira plusieurs droits pour les victimes. Ces dernières seraient, entre autres, protégées contre l'intimidation et les représailles.

La Charte prévoit par ailleurs que les ententes qui surviennent entre la Couronne et la défense leur soient communiquées. Les victimes seraient également informées de la date de remise en liberté de leur agresseur et de l'endroit où il ira vivre.

Pierre-Hugues Boisvenu mentionne que les victimes auront désormais un moyen légal de se faire reconnaître. « Ce qu'on vient dire aujourd'hui aux victimes : "Vous avez droit de parole, vous avez des droits reconnus et vos droits, on va les mettre dans une loi et si cette loi n'est pas respectée, vous allez avoir un processus, vous pourrez vous plaindre" », fait valoir M. Boisvenu.

Selon Frank Tremblay, qui a été victime d'agression et qui fait partie du recours collectif contre les Rédemptoristes, cette charte est un soutien essentiel aux victimes.

« Ça va permettre aux victimes de mieux être représentées dans tout ce processus-là, de ne pas se sentir juste un accessoire du système parce que le système est tellement lourd et tellement gros que parfois, on peut se perdre là-dedans », dit-il.

La Charte des droits des victimes devra être adoptée à la Chambre des Communes avant d'être appliquée. Le sénateur, dont la fille a été assassinée en juin 2002, a déjà fait savoir qu'il se retirerait de la politique en 2015, une fois la Charte canadienne des droits des victimes adoptée.

PLUS:rc