NOUVELLES

La Suisse confirme que la Palestine peut adhérer à la Convention de Genève

11/04/2014 08:10 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

GENÈVE - Vingt-cinq ans après avoir fait une première demande, la Palestine est autorisée à adhérer à la Convention de Genève, qui régit les règles de la guerre et les occupations militaires.

Le gouvernement suisse, dépositaire de la Convention, a fait savoir vendredi que l'État de Palestine avait adhéré aux conventions le 2 avril.

Israël s'était opposé à l'initiative en faisant valoir qu'il n'y avait pas d'État palestinien universellement reconnu et que ça ne ferait que compliquer les pourparlers de paix.

Un aspect de la Convention qui a soulevé une préoccupation particulière en Israël était l'interdiction de la colonisation des terres occupées. Israël estime que cette interdiction ne devrait pas s'appliquer à la Cisjordanie et à Gaza.

Israël a également fait valoir que le secteur de Jérusalem-Est ne devait pas être considéré comme occupé car les droits de citoyenneté y ont été étendus aux résidants arabes.

La communauté internationale n'a toutefois pas reconnu l'annexion par Israël.

L'Organisation de libération de la Palestine a demandé à joindre la Convention de Genève, le 21 juin 1989.

L'Assemblée générale des Nations unies a adopté une motion, le 29 novembre 2012, admettant la Palestine comme État observateur non-membre de l'organisation.

PLUS:pc