NOUVELLES

Deux islamistes tués par la police en Egypte (agence)

11/04/2014 06:30 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

Deux membres armés de la confrérie interdite des Frères musulmans ont été tués vendredi par balles par la police dans une fusillade au nord du Caire, dernier épisode en date des violences en Egypte, a rapporté l'agence officielle Mena.

"Des éléments terroristes de la confrérie" ont tiré sur la police entre les villes de Tanta et Al-Mahalla al-Koubra, dans le Delta, et tenté de mettre le feu à un barrage routier. Des échanges de tirs s'en sont suivis et deux assaillants ont été tués, a-t-elle précisé.

Un troisième assaillant a été blessé et les autres, dont le nombre n'a pas été précisé, ont réussi à prendre la fuite, selon Mena.

Dans le cadre de sa campagne contre les Frères musulmans depuis la destitution le 3 juillet de l'un des ses dirigeants, le président Mohamed Morsi, les autorités intérimaires installées par l'armée ont décrété ce mouvement "organisation terroriste".

Les attaques contre les forces de l'ordre sont devenues aussi quasi-quotidiennes depuis le coup de force contre M. Morsi et son mouvement qui avait remporté les législatives de 2011.

Jeudi, un policier égyptien a été blessé par l'explosion d'une bombe contre un poste de contrôle de police dans une banlieue du Caire.

La répression contre les manifestants pro-Morsi s'est soldée depuis juillet par au moins 1.400 morts et quelque 15.000 arrestations, en majorité dans les rangs des Frères musulmans.

ht-jds/tp/cbo

PLUS:hp