NOUVELLES

Vol MH370 : un nouvel écho de la mer

10/04/2014 07:45 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

Un avion australien a enregistré de nouveaux signaux associés à une balise de boîte noire, jeudi, près de l'endroit où un avion australien avait détecté des signaux similaires plus tôt cette semaine dans l'Océan Indien.

Des signaux avaient également été captés mardi et samedi dernier.

Les équipes de recherches du Boeing 777 de la Malaysia Airline ont déployé une série de bouées dotées d'hydrophones dans la zone de recherche pour tenter de localiser l'épave du vol MH370 disparu le 8 mars dernier. La détection de ces nouveaux signaux permet de circonscrire la zone des recherches amorcées il y a un mois.

L'avion australien a enregistré deux sons provenant des profondeurs de la mer, selon le coordonnateur des recherches de la Garde Côtière australienne, Angus Houston. Ce dernier espère que les équipes de recherches se rapprochent du lieu où reposent désormais les restes de l'épave du Boeign 777. « J'ai bon espoir que nous retrouverons l'avion, ou ce qu'il en reste, dans un avenir rapproché », a déclaré M. Houston mercredi.

Les autorités australiennes responsables de l'enquête ont annoncé mercredi avoir capté deux signaux la veille, chaque fois entendus pendant quelques minutes. La fin de semaine dernière, le détecteur de boîtes noires envoyé par l'armée américaine avait perçu des signaux susceptibles d'appartenir au vol MH370, disparu depuis maintenant un mois avec 239 personnes à bord.

Les signaux sont « compatibles » entre eux et correspondent aux boîtes noires recherchées, même s'il n'est pas possible de le confirmer avant de mettre la main dessus, selon les enquêteurs.

Les boîtes noires enregistrent les données du cockpit. Celles du vol MH370 pourraient aider à comprendre ce qui s'est passé à bord de l'avion, qui transportait 227 passagers, majoritairement chinois, et 12 membres d'équipage quand il a disparu le 8 mars dernier, quelque temps après son décollage de Kuala Lumpur, en Malaisie, à destination de Pékin, en Chine.

Une fois le signal localisé, un robot sous-marin équipé d'un sonar sera immergé dans les eaux profondes de l'océan Indien, à environ 4500 mètres de la surface.

Selon les autorités malaisiennes, le vol MH370 aurait été délibérément dévié de sa route par une personne ayant des connaissances aéronautiques, qui l'aurait conduit vers le sud de l'océan Indien, où il s'est abîmé.

PLUS:rc