NOUVELLES

USA: un régulateur met en garde Facebook et WhatApp sur les données privées

10/04/2014 02:47 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

L'autorité américaine de la concurrence et de la protection des consommateurs (FTC) a mis en garde jeudi le réseau social Facebook contre tout mauvais usage des données personnelles des utilisateurs de sa future filiale de messagerie mobile WhatsApp.

Facebook avait annoncé en février son intention de racheter WhatsApp pour 19 milliards de dollars. WhatsApp, qui revendique environ 450 millions d'utilisateurs, est sans publicité et ne collecte pas d'informations sur ses utilisateurs, contrairement à Facebook.

"WhatsApp a fait un certain nombre de promesses" qui "excèdent les protections actuellement accordées aux utilisateurs de Facebook", rappelle Jessica Rich, à la tête du bureau de la protection des consommateurs de la FTC, dans une lettre rendue publique et adressée à Facebook et à WhatApp. "Indépendamment de l'acquisition, WhatsApp doit continuer à honorer ces promesses."

Mme Rich insiste sur le fait que si Facebook veut changer l'usage fait des données des utilisateurs de WhatsApp, il devra "obtenir leur autorisation" ou leur "donner l'opportunité de refuser ces changements". Elle prévient que, dans le cas contraire, le réseau social se retrouverait en infraction d'accords passés précédemment avec la FTC.

Facebook s'est retrouvé au coeur de plusieurs polémiques ces dernières années pour des changements de son traitement des informations que lui fournissaient ses membres.

L'achat de WhatsApp n'est pas encore bouclé car il nécessite le feu vert de plusieurs régulateurs, mais des groupes de défense de la vie privée ont déjà déposé un recours devant la FTC pour demander des garanties.

soe/sl/are

FACEBOOK

PLUS:hp