NOUVELLES

Une lueur dans la pénombre

10/04/2014 01:30 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Quand les Islanders de New York débarquent en ville, c'est généralement la visite de John Tavares, Kyle Okposo et d'un groupe d'attaquants relativement dynamiques.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Jeudi, quand les Islanders (31-37-11) affronteront le Canadien (45-27-8), ce sera plutôt la soirée de Johan Sundstrom, Mike Halmo, John Persson et Brett Gallant.

L'entraîneur-chef Jack Capuano devra en effet employer 11 recrues, dans ce qui ressemblera drôlement à une formation que l'on voit en septembre.

Un autre indicateur du type d'équipe que l'on verra : seulement 2 joueurs, Frans Nielsen et Brock Nelson, ont inscrit 10 buts ou plus cette saison.

« On devrait avoir nos noms sur nos casques!, lance à la blague le défenseur franco-manitobain Travis Hamonic, après l'entraînement matinal de jeudi. Ce sont tous nos jeunes de Bridgeport (NDLR : le club-école), mais ils jouent bien. Des défenseurs recrues jouent plus de 20 minutes par match. »

Au cours des neuf derniers matchs, les blessures aux vétérans Tavares, Okposo, Michael Grabner, Cal Clutterbuck et Lubomir Visnovsky, de même que les transactions conclues avant la date limite, ont fait en sorte que les Islanders ont employé au moins neuf recrues par rencontre. Ils ont maintenu un dossier de 5-2-2 au cours de cette période, mais ont perdu leurs trois dernières sorties.

« On va faire jouer nos jeunes. Le classement ne changera pas, on est éliminés », a froidement rappelé Capuano.

Strome, l'exception

La plupart des joueurs de première année en uniforme jeudi seront plutôt méconnus de l'amateur moyen, sauf l'un d'entre eux, attendu depuis longtemps à Long Island.

Près de trois ans après avoir été repêché, Ryan Strome s'établit finalement dans la LNH, et il y parvient plutôt bien. En 19 matchs depuis la pause olympique, le jeune attaquant compte 12 points, dont 4 buts.

« Je dois profiter de l'absence des vétérans pour m'établir à Long Island, a lancé l'ancien des IceDogs de Niagara. Je veux me préparer pour l'an prochain. Je vois ça comme une audition depuis plusieurs semaines. C'est l'occasion parfaite pour rappeler à l'équipe que je serai prêt pour l'an prochain. »

Strome a été le cinquième joueur réclamé au total au repêchage de 2011, et les quatre patineurs choisis avant lui comptent tous déjà plus de 100 matchs dans la Ligue nationale. Strome a quant à lui disputé 2 autres saisons dans les rangs juniors, et 47 matchs dans la Ligue américaine.

Son parcours est intéressant quand on se souvient qu'au repêchage précédent, les Islanders parlaient également au 5e rang, et avaient choisi Nino Niederreiter. Or, ce dernier avait disputé une seule saison chez les juniors, avant de faire le saut dans la LNH. En 55 matchs à sa saison recrue, il avait récolté... un point!

« Évidemment, tu veux jouer dans la LNH, donc c'était frustrant, admet Strome, au sujet de sa longue attente. Mais je crois aussi que c'est bon d'être patient. Si tu prends ton temps, tu vas gravir les échelons un à la fois au lieu d'aller vite et de tomber en bas. »

Trios à l'entraînement

  • Lee-Nielsen-Bailey
  • Persson-Nelson-Strome
  • Martin-Cizikas-McDonald
  • Gallant-Sundstrom-Halmo

Défenseurs

  • Hickey-Hamonic
  • Czuczman-Mayfield
  • Donovan-Carkner

PLUS:rc