NOUVELLES

Premières sanctions chez GM et charge quasi doublée après les rappels

10/04/2014 04:36 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé jeudi de premières sanctions internes ainsi que le quasi doublement de sa charge exceptionnelle liée aux rappels tardifs de millions de véhicules en Amérique du nord, associés à 13 morts.

Dans un communiqué, le groupe de Detroit indique que sa patronne Mary Barra a mis en congés payés deux ingénieurs, sans pour autant donner leurs noms, après une rencontre entre Mme Barra et l'avocat de renom Anton Valukas, qui conduit une enquête interne sur cette affaire.

"C'est une étape intermédiaire alors que nous cherchons la vérité sur ce qui s'est passé", déclare Mme Barra, citée dans le communiqué.

Lors de deux jours d'audition devant le Congrès la semaine dernière, Mme Barra avait été bousculée par les élus qui s'étonnaient qu'aucune tête ne soit encore tombée, alors qu'il était avéré que des ingénieurs étaient au courant d'un défaut mécanique une dizaine d'années avant les rappels.

Le chef des ingénieurs de la Chevrolet Cobalt, l'un des véhicules affectés, Ray DeGiorgio, avait été notamment mis en cause par des élus.

Le premier constructeur automobile américain a aussi annoncé qu'il allait quasiment doubler, à 1,3 milliard de dollars, la charge exceptionnelle liée à ces rappels. GM prévoyait jusqu'ici de provisionner 750 millions de dollars pour effectuer les réparations prévues d'environ 7 millions de véhicules rappelés depuis le début de l'année pour différents incidents techniques.

Le rappel le plus sérieux a concerné, entre mi-février et fin mars, 2,6 millions de Chevrolet Cobalt, Pontiac 5, Saturn Ion et Sky et Solstice produites entre 2003 et 2011, pour un défaut du commutateur d'allumage ayant empêché les airbags de se déployer.

Ce problème a été lié à une trentaine d'accidents qui ont provoqué la mort de 13 personnes, selon un décompte du constructeur, ce qui lui vaut d'être au centre d'une triple enquête du département de la Justice, de l'agence américaine de sécurité routière NHTSA et du Congrès.

GM, qui publiera ses résultats du premier trimestre le 24 avril, a néanmoins promis une performance opérationnelle "solide".

lo-are/mdm

GENERAL MOTORS

COBALT INTERNATIONAL ENERGY

PLUS:hp