NOUVELLES

Météo extrême:le protocole sera revu à l'Aéroport international Pearson

10/04/2014 08:44 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - L'aéroport le plus achalandé du Canada devra revoir sa façon de composer avec les températures hivernales extrêmes et les autres perturbations, après un sérieux épisode de gel survenu plus tôt cette annéeayant conduit à une fermeture partielle qui a ralenti le trafic aérien pendant des jours.

L'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (AAGT) a émis une dizaine de recommandations pour améliorer les opérations à l'Aéroport international Pearson après s'être penché sur ce qui s'était produit en janvier.

L'organisme suggère entre autres l'achat d'équipement supplémentaire pour faire face à des conditions hivernales inhabituelles ainsi qu'une amélioration au chapitre du déneigement et du dégivrage pour faciliter l'accès aux zones d'embarquement pour les appareils.

Le 7 janvier dernier, de nombreux avions devant effectuer des liaisons en Amérique du Nord n'avaient pas eu la permission d'atterrir à Toronto pendant environ huit heures en raison du refroidissement éolien qui avoisinait les -40 degrés Celsius. Cette situation avait entraîné l'annulation de centaines de vols.

À ce moment, l'AAGT avait justifié sa décision en faisant valoir que le froid constituait une menace pour l'équipement et en précisant que les employés devaient passer un minimum de temps à l'extérieur.

Le président du conseil d'administration de cette organisation, Vijay Kanwar, s'était ultérieurement excusé pour les multiples délais.

«Cette révision et les actions [subséquentes] favoriseront le bien-être de la clientèle et amélioreront les échanges avec les passagers», a-t-il déclaré jeudi.

PLUS:pc