NOUVELLES

Manipulation des taux de change: Deutsche Bank suspend un cadre à Londres (presse)

10/04/2014 05:55 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

La première banque allemande Deutsche Bank a décidé le mois dernier de suspendre une directrice des ventes à Londres, dans le cadre de l'enquête sur la manipulation présumée des taux de change, selon le quotidien Wall Street Journal de jeudi.

Citant une personne proche du dossier, le journal écrit que cette directrice des ventes chez Deutsche Bank à Londres, en charge de la clientèle banques centrales, avait été mise en congé en mars en raison de soupçons selon lesquels elle aurait communiqué "de manière inappropriée" avec l'Autorité monétaire de Singapour, le MAS.

Interrogée par l'AFP, Deutsche Bank s'est contentée de répondre qu'elle avait "reçu des demandes d'information d'autorités de régulation qui enquêtent sur le marché des taux de change".

"La banque coopère à ces investigations et prendra des mesures disciplinaires contre des personnes, si mérité", a-t-elle ajouté.

Le MAS a lui réagi auprès de l'AFP en affirmant qu'il était "en contact avec des régulateurs étrangers et se tient à disposition pour (les) assister dans leur enquête sur les taux de change".

"Nous avons été en contact avec des institutions financières, dont Deutsche Bank, concernant ces investigations. Le MAS examine toutes les allégations de comportement inappropriés", a-t-il ajouté.

Deutsche Bank, l'un des plus grands négociants de devises dans le monde, aurait déjà suspendu en début d'année "au moins un trader" basé à New York, dans cette affaire sur laquelle enquête parmi d'autres l'autorité allemande des marchés financiers, le Bafin, selon les médias allemands.

Plusieurs autres grandes banques ont suspendu des cambistes dans le cadre de cette affaire tandis que la Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé début mars avoir suspendu un employé.

bur-oaa/esp/ros

DEUTSCHE BANK

PLUS:hp