NOUVELLES

Le TSX culbute avec la Chine et le recul des secteurs de la santé et techno

10/04/2014 06:08 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - Les marchés boursiers nord-américains ont perdu des plumes jeudi, déçus par de faibles données commerciales en provenance de Chine et inquiétés par les signes de ralentissement de la deuxième plus grande économie du monde.

Les déclins ont en outre été alimentés par une nouvelle ronde de désillusions sur des titres des secteurs technologiques et biotechnologiques qui jouissaient anciennement d'une forte popularité.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a retraité de 127,58 points pour clôturer à 14 308 points, après la publication de données faisant état d'une baisse de 6,6 pour cent des exportations chinoises le mois dernier, ce qui s'est avéré bien inférieur aux attentes des analystes. Les importations en Chine se sont contractées de 11,3 pour cent.

Le dollar canadien s'est quant à lui déprécié de 0,48 cent US à 91,5 cents US.

Les marchés américains ont pour leur part reculé avec les titres des entreprises Biogen Idec, Gilead Sciences et d'autres membres du secteur des biotechnologies, qui connaissent des difficultés. Après avoir réalisé d'importants gains l'an dernier, ce secteur a fortement souffert ces dernières semaines, victime de la pression pour réduire les prix de leurs traitements.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a plongé de 266,96 points à 16 170,22 points, tandis l'indice composé du Nasdaq — à forte composante en titres technologiques — a effacé 129,79 points à 4054,11 points. Cette chute de trois pour cent était la pire depuis novembre 2011.

L'action de Facebook a échappé 5,2 pour cent et celle de Google a laissé 4,1 pour cent.

L'indice élargi S&P 500 a perdu 39,09 points à 1833,09 points, effaçant du coup ses gains depuis le début de l'année.

Les données commerciales au sujet de la Chine soulèvent la possibilité que le pays n'atteigne pas sa cible officielle de croissance économique de 7,5 pour cent pour 2014. Elles ont en outre forcé certains analystes à réduire leurs attentes.

Les actions canadiennes du secteur de la technologie ont elles aussi tiré le parquet torontois vers le bas. Le titre de BlackBerry (TSX:BB) a reculé de 28 cents à 8,38 $.

Le groupe de la finance a aussi cédé 1,06 pour cent.

Le secteur de l'énergie a retraité de 0,13 pour cent, tandis que le cours du pétrole brut perdait 20 cents US à 103,40 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du cuivre a avancé de 1 cent US à 3,05 $ US la livre à New York. Le prix de ce métal a déjà perdu 11 pour cent depuis le début de l'année, principalement à cause des difficultés économiques en Chine. Le secteur des métaux de base de Toronto a quant à lui reculé jeudi de 0,76 pour cent.

Le secteur aurifère a échappé environ 1,4 pour cent, tandis que le cours du lingot d'or a avancé de 14,60 $ US à 1320,50 $ US l'once à New York.

PLUS:pc