NOUVELLES

Inde: Modi, le "célibataire" favori des élections, reconnaît être marié

10/04/2014 01:04 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Le candidat nationaliste hindou Narendra Modi, favori des élections législatives en Inde, a reconnu pour la première fois qu'il était marié, levant le voile sur l'un des principaux mystères de sa vie privée.

Modi, âgé de 63 ans, est habituellement présenté comme célibataire et décrit comme vivant seul, conformément aux prescriptions de l'organisation nationaliste hindoue RSS au sein de laquelle il a fait son apprentissage politique.

Plusieurs médias indiens ont raconté qu'il avait fui le mariage arrangé par ses parents lorsqu'il était enfant mais Modi ne l'avait jamais confirmé, se contentant de déclarer que l'absence de famille lui permettait de se concentrer sur son action politique.

Dans sa déclaration de candidature au poste de député dans une circonscription de l'Etat du Gujarat (ouest) mercredi, il a reconnu avoir une épouse.

Dans la colonne réservée à son statut marital, Modi, qui dirige l'exécutif du Gujarat, a inscrit le nom "Jashodaben" tout en indiquant par ailleurs dans cette déclaration de candidature n'avoir "aucune information" à son propos.

En février, une institutrice retraitée de 62 ans appelée Jashobaden avait déclaré dans une interview qu'elle ne se "sentait pas mal" de ne pas avoir vécu avec Modi.

"Je sais qu'il se comporte ainsi en raison de son destin", avait-elle dit au quotidien Indian Express en février.

La presse indienne a écrit que le mariage n'avait jamais été consommé.

Le frère aîné du chef du BJP a confirmé que Modi avait été marié à 17 ans par leurs parents.

"Nos parents ont estimé que Narendra était un garçon normal et dans ces circonstances l'ont marié à un très jeune âge", a dit Somabhai Damodardas, le frère, dans un communiqué.

"Mais pour Narendra, le service de la nation primait, aussi a-t-il quitté la maison", a-t-il ajouté, précisant que leurs parents avaient peu de moyens pour élever leurs six enfants et qu'il y avait "peu d'éducation dans la famille".

Modi, qui vante sa probité, a récemment affirmé "apprécier son célibat", estimant qu'il l'aiderait à éliminer la corruption du pays.

"Je n'ai pas d'attaches familiales. Qui serai-je tenté de faire profiter de la corruption?", avait déclaré le chef du BJP lors d'un récent meeting.

Les opposants de Modi ont critiqué le chef du BJP pour ne pas avoir fait toute la lumière sur sa vie privée.

"Je pense que Modi devrait demander pardon auprès des gens du Gujarat pour les avoir trompés", a dit le chef du parti du Congrès dans cet Etat, Arjun Modhwadia.

L'autre principal candidat des législatives, l'héritier de la dynastie Gandhi-Nehru, Rahul Gandhi, 43 ans, qui n'est pas marié, est souvent cité parmi les célibataires les plus convoités du pays.

La vie de Modi est parcourue d'autres zones d'ombre, en particulier ses années de jeune adulte pendant lesquelles il aurait fait un voyage initiatique dans l'Himalaya.

str-adp/ef/bir

PLUS:hp