NOUVELLES

Hydrocarbures de schiste : nouvel investissement de Chevron en Argentine

10/04/2014 06:24 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

La compagnie pétrolière américaine Chevron accentue son investissement dans un grand gisement de gaz et pétrole de schiste d'Argentine, un des plus prometteurs au monde, a annoncé jeudi le pétrolier argentin YPF, partenaire de l'opération.

Après une mise initiale de 1,2 milliard de dollar en 2013 pour la perforation de 161 puits dans une zone de 20 km2 du gisement de Vaca Muerta, Chevron et YPF ont évoqué un investissement conjoint de 1,6 milliard de dollars.

La seconde phase des activités de Chevron prévoit la perforation de 1.500 puits sur une superficie de 395 km2 avec un objectif de production de 50.000 barils de pétrole par jour et 3 millions de m3/j de gaz.

"L'accord entre YPF et Chevron est le plus important conclu jusqu'ici pour le développement des hydrocarbures non conventionnels dans le pays", indique un communiqué de la compagnie publique YPF, nationalisée au détriment de l'espagnol Repsol.

Vaca Muerta, en Patagonie (sud), est un gigantesque gisement qui place l'Argentine au 2e rang mondial pour les réserves de gaz de schiste et en 4e position pour le volume potentiel de pétrole de schiste.

Après avoir longtemps été auto-suffisante, l'Argentine accuse depuis quelques années un déficit énergétique, de neuf milliards de dollars en 2013.

Le montant croissant de la facture énergétique est inquiétant car les réserves en devises du pays sud-américain s'amenuisent.

Pour retrouver son autonomie, Buenos Aires essaie de relancer la production et mise pour cela sur des investissements de grandes compagnies étrangères.

Afin de rassurer les éventuels candidats et après s'y être longtemps refusé, l'Etat argentin a décidé d'indemniser le groupe espagnol Repsol après la brutale expropriation en 2012 au motif que Repsol n'avait pas suffisamment investi dans la production.

jos/dm/ap/hdz/ob

CHEVRON

REPSOL

PLUS:hp