NOUVELLES

Une agression à l'arme blanche dans une école américaine fait plusieurs blessés

09/04/2014 09:22 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

MURRYSVILLE, États-Unis - Un adolescent âgé de 16 ans, armé de deux couteaux, se serait lancé dans une violente attaque à l'arme blanche dans une école secondaire située non loin de Pittsburgh mercredi, allant jusqu'à causer des blessures à 20 personnes, incluant un agent de police affecté à l'école qui est éventuellement parvenu à maîtriser le jeune suspect avec l'aide d'un directeur adjoint, ont fait savoir les autorités policières.

Les autorités n'ont pas identifié le suspect, qui a comparu devant un juge mains et pieds liés et vêtu d'une jaquette d'hôpital en après-midi.

Des témoins ont raconté que le suspect a plaqué au sol un étudiant de première année et l'a poignardé à l'estomac, mercredi matin. Il se serait ensuite mis à courir à toute allure dans un corridor, attaquant d'autres étudiants à l'arme blanche.

Des 19 élèves blessés, quatre ont subi des blessures qualifiées de sérieuses, mais ils devraient tous s'en remettre, ont fait savoir des responsables. L'agent de police a obtenu son congé de l'hôpital.

Selon Thomas Seefeld, chef de police de Murrysville, l'ensanglantée scène de crime à l'école secondaire régionale de Franklin, à près de 25 kilomètres à l'est de Pittsburgh, est «vaste», au point où il faudra probablement plusieurs jours pour l'examiner.

Les enquêteurs n'ont pas précisé ce qui avait motivé l'agression, mais M. Seefeld a confié qu'ils vérifiaient des informations selon lesquelles des menaces auraient été faites lors d'une conversation téléphonique entre le suspect et un autre élève le soir précédent. M. Seefeld n'a pas précisé qui aurait perpétré les menaces.

Deux blessés étaient dans un état critique, a indiqué le docteur Mark Rubino, un médecin du Centre médical régional Forbes, où huit victimes ont été transportées.

Douze autres victimes ont été transportées vers quatre hôpitaux affiliés au Centre médical de l'Université de Pittsburgh. Deux jeunes hommes sont dans un état critique, deux autres étudiants sont dans un état grave et les autres victimes ont été moins sérieusement touchées.

M. Seefeld n'a fourni aucune description de l'attaque, se limitant à dire que l'adolescent marchait dans le couloir, a agité deux couteaux et blessé les gens.

Le chef de la police a raconté que quelqu'un, possiblement un étudiant, a activé l'alerte d'incendie au début de l'agression. Cela a provoqué une évacuation rapide des étudiants.

PLUS:pc