NOUVELLES

Un rapport des Nations unies fait état de 3600 cas de violence sexuelle

09/04/2014 05:41 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Selon un nouveau rapport de l'Organisation des Nations unies, plus de 3600 femmes, enfants et hommes ont été victimes de violence sexuelle au Congo de la part des forces de sécurité et de défense du pays ou de rebelles armés, pendant une période de quatre ans.

Le rapport, rendu public mercredi, note qu'environ la moitié des attaques répertoriées entre 2010 et 2013 ont été perpétrées par des groupes rebelles et l'autre moitié, par les forces gouvernementales.

Selon le rapport, 73 pour cent des 3635 victimes étaient des femmes, 25 pour cent, des enfants et 2 pour cent, des hommes. L'âge des victimes variait de 2 à 80 ans.

Bien qu'il y ait eu des arrestations et des condamnations, la plupart des cas «ne font jamais l'objet d'enquêtes ou de mises en accusation, et très peu sont rapportés», mentionne le rapport.

PLUS:pc