NOUVELLES

Selon son agent, Halak n'a jamais refusé de jouer contre les blues de St. Louis

09/04/2014 03:36 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - L'agent du gardien Jaroslav Halak a émis un communiqué, mercredi, dans lequel il nie que son client ait indiqué à l'entraîneur-chef des Capitals de Washington, Adam Oates, qu'il ne souhaitait pas amorcer un match face à son ancienne formation, les Blues de St. Louis.

Oates a déclaré aux journalistes de St. Louis, mardi, qu'Halak «ne se sentait pas complètement confortable» d'amorcer une rencontre contre les Blues, qui l'ont envoyé aux Sabres de Buffalo le 28 février en retour de Ryan Miller. Halak a ensuite été échangé aux Caps à la date limite des transactions.

«'Jaro' n'a jamais dit qu'il ne voulait pas amorcer le match contre St. Louis, a écrit Allan Walsh dans un communiqué envoyé à La Presse Canadienne. Une discussion privée entre un joueur et son entraîneur devrait le demeurer, pas être étalée dans les médias.

«Je suis médusé qu'un entraîneur puisse rompre ce lien de confiance, surtout quand les propos que l'entraîneur a publiquement attribués à 'Jaro' ne sont pas exacts. C'est à l'entraîneur de prendre les décisions sur la formation, pas aux joueurs.»

Halak a pour sa part déclaré aux journalistes du Washington Post et de NHL.com après l'entraînement matinal des Capitals que l'incident était trop «récent».

Braden Holtby avait amorcé le match remporté 4-1 par les Caps, conservant leurs minces espoirs de participer aux séries bien vivants.

Un porte-parole de l'équipe a refusé de commenter après avoir reçu copie de la déclaration de Walsh.

Âgé de 28 ans, Halak doit devenir joueur autonome sans compensation cet été. Le gardien slovaque a une fiche de 28-13-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,29 et un taux d'efficacité de ,919 cette saison.

PLUS:pc