NOUVELLES

Les principaux rappels de véhicules

09/04/2014 08:32 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Voici les principaux rappels massifs de véhicules dans le monde ces dix dernières années, le dernier en date étant celui annoncé mercredi par le constructeur japonais Toyota de 6,39 millions de véhicules en raison de divers problèmes techniques :

- 2014 -

- Février-mars : le constructeur automobile américain General Motors (GM) rappelle 2,6 millions de Chevrolet, Pontiac et Saturn produites entre 2003 et 2011, pour un défaut du commutateur d'allumage empêchant les airbags de se déployer. Ce problème serait associé à une trentaine d'accidents ayant provoqué la mort de 13 personnes, selon un comptage du constructeur. Le groupe automobile, au courant du défaut dès 2001, est au centre d'une triple enquête.

- 2013 -

- Juin : l'Américain Chrysler rappelle 2,7 millions de 4X4 Jeep, accédant à la demande de l'agence de sécurité routière américain (NHTSA) qui invoquait de "nombreux cas de décès et de blessures" provoqués par des incendies du réservoir à essence en cas de collision.

- Nov : le constructeur allemand Volkswagen est confronté à la plus grosse opération de rappel de son histoire, avec 2,6 millions de voitures concernées en raison notamment de défauts pouvant affecter les phares et de problèmes liés à l'huile de la boite de vitesse.

- 2012 -

- Oct : Toyota rappelle 7,43 millions de voitures pour un risque d'incendie lié au système électrique des lève-vitres sur plusieurs modèles.

En novembre, nouveau coup dur pour ce groupe japonais : 2,77 millions de voitures subissent le même sort en raison de problèmes liés à la pompe à eau électrique ainsi qu'au système de direction.

- 2011-

- Août : la firme japonaise Honda rappelle 2,25 millions de véhicules aux Etats-Unis et en Chine, pour un problème dans le système de transmission automatique, en particulier sur les modèles Odyssey et Accord.

- 2010 -

- Oct : le groupe japonais Nissan rappelle 2,1 millions de véhicules dans le monde pour un problème de relais électrique dans le système de contrôle du moteur.

- 2009 -

- Sept : Toyota rappelle jusqu'en février 2010 quelque 10 millions de voitures de divers modèles, dont la majorité aux Etats-Unis, pour des problèmes de freinage et de tapis de sol risquant de coincer la pédale d'accélération.

- 2005 -

- Avril : GM rappelle plus de deux millions de véhicules pour des questions de sécurité allant des ceintures de sécurité aux freins.

- Sept : son concurrent Ford rappelle 3,8 millions d'utilitaires et 4X4 en raison d'un risque d'incendie lié au régulateur de vitesse. En avril 1996, 8,7 millions de véhicules vendus entre 1988 et 1993 aux Etats-Unis et au Canada avaient subi le même sort pour un problème d'allumage.

- 2004 -

- Mars : General Motors rappelle plus de quatre millions de pick-ups aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique en raison d'un problème de câbles sur le hayon rabattable.

Dans les annales des rappels, deux scandales antérieurs font date. En 2000 et 2001, Firestone, filiale américaine du Japonais Bridgestone, avait rappelé 19,5 millions de pneus montés sur des 4X4 Ford, après une série d'accidents ayant fait quelque 200 morts. Et Mitsubishi avait admis en 2000 avoir dissimulé au moins 64.000 plaintes de clients pendant plus de 20 ans, pour éviter de coûteux rappels.

fm/bds

PLUS:hp