NOUVELLES

Des députés en viennent presque aux mains à la Chambre des communes

09/04/2014 06:24 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

La tension est montée mercredi après-midi, à la Chambre des communes, après que des néo-démocrates eurent accusé un ministre conservateur d'avoir mimé le geste de tirer une arme vers la députée de Churchill, au Manitoba, Niki Ashton.

Le ministre du Commerce international, Ed Fast, a catégoriquement nié avoir fait ce geste. « Je suis entouré de mes collègues ici et aucun d'entre eux ne m'a vu faire ce geste », a-t-il dit.

Les néo-démocrates disent qu'un député conservateur, Ron Cannan, a traversé la chambre pour aller s'en prendre à un des leurs.

Visiblement ébranlé, le néo-démocrate Dan Harris est sorti des Communes pour raconter l'incident aux journalistes.

Dan Harris a dit qu'il a été surpris de voir venir à lui le conservateur Ron Cannan, le visage rougi et manifestement en colère. « Il m'a mis au défi de le rejoindre à l'extérieur », raconte-t-il.

M. Harris a dit que deux de ses collègues néo-démocrates, Glenn Thibeault et Peter Julian, ont dû s'interposer et repousser M. Cannan jusqu'au vestibule.

Le député néo-démocrate dit que le ministre Ed Fast est aussi venu lui exprimer sa colère. « Il m'a dit qu'il rendrait ma vie très inconfortable si je ne m'excusais pas », soutient Dan Harris.

Toute cette affaire a commencé lorsque la députée néo-démocrate Niki Ashton a posé une question à la ministre de l'Environnement, Leona Aglukkaq. Après la réponse de la ministre, son collègue de cabinet, Ed Fast, a applaudi puis levé la main en direction de l'opposition, mimant le tir d'une arme.

La députée Niki Ashton dit ne pas avoir vu ce geste elle-même, toutefois.

Le geste a poussé le député Harris à formuler une objection. Le ministre Fast a nié le tout. Après quelques cris des deux côtés de la Chambre, le député Cannan a choisi d'aller dire sa colère de plus près aux néo-démocrates.

PLUS:rc