NOUVELLES

Brésil : Fred, menacé, attaque les associations de supporters

09/04/2014 10:46 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Fred, l'avant-centre de l'équipe du Brésil et de Fluminense, s'en est pris de manière virulente aux associations de supporters dans un "manifeste", dans la nuit de mardi à mercredi, après avoir subi des menaces.

Dans son texte posté sur sa page Facebook, l'attaquant raconte qu'à sa sortie du centre d'entraînement en voiture samedi dernier, une vingtaine de "délinquants déguisés en supporters" ont cerné son véhicule et ont commencé à "taper contre les vitres et la carrosserie". Il a alors accéléré et "presque provoqué un accident".

"Indigné", "révolté", Fred veut lancer le débat sur ces associations, qui d'après lui "sont les principaux responsables des morts les jours de match", "contiennent des délinquants infiltrés", "écartent les vrais supporters des stades" et "gagnent des entrées gratuites et des transports gratuits auprès de la direction de la plupart des clubs, qui s'entêtent à maintenir une relation obscure avec ce genre d'organisation".

Fred (30 ans) prévient que "le football brésilien est sur le point de vivre une nouvelle tragédie annoncée ce jeudi, au cas où Fluminense n'élimine pas Horizonte en Coupe du Brésil", lors du match retour, après la défaite 3-1 du club carioca à l'aller.

Le joueur passé par Lyon (2005-janvier 2009) estime que, plutôt que de s'en prendre aux footballeurs, ces "glandeurs" devraient "protester contre le manque de sécurité publique, d'éducation, d'assainissement public et de santé", mais aussi "menacer les politiciens NOTOIREMENT corrompus" (sic).

ybl/hdz/fbx

PLUS:hp