NOUVELLES

Arabie: la pratique du sport recommandée dans les écoles de filles

09/04/2014 05:33 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Le Conseil consultatif saoudien a recommandé au ministère de l'Education d'autoriser la pratique du sport dans les écoles de jeunes filles, après un débat marquée par l'opposition farouche de plusieurs de ses membres.

Les écolières, lycéennes et étudiantes saoudiennes des établissements publics sont interdites de sport dans ce royaume ultra-conservateur où les responsables religieux interdisent la mixité.

L'Arabie saoudite a en revanche déjà autorisé le sport pour les jeunes filles dans les établissements scolaires privés.

Fahad Al-Hamad, assistant du président du Conseil consultatif, le Majlis al-Choura, assemblée désignée sans réelles prérogatives, a indiqué à l'agence officielle Spa que la question de l'introduction du sport dans les établissements publics avait été débattue mardi et qu'elle avait donné lieu à de vifs échanges.

Les défenseurs de la recommandation ont avancé que cela pourrait aider à combattre l'obésité et à créer de nouveaux emplois pour les femmes.

En revanche, les opposants ont soutenu que les écoles n'étaient pas équipées pour les activités sportives et ont mis en doute l'utilité du sport dans la lutte contre l'obésité.

Finalement, le conseil a estimé que la recommandation n'était pas contraire à la loi islamique, strictement appliquée dans le royaume, en se référant à une fatwa de l'ancien mufti Abdel Aziz Ben Baz, aujourd'hui disparu, estimant que les femmes pouvaient être autorisées à faire du sport "dans les limites fixées par les règles de l'islam".

Ce débat a suscité une tempête de commentaires sur les réseaux sociaux. Certains internautes, dont des militantes favorables à la pratique du sport, se sont étonnés de voir le Majlis al-Choura se ridiculiser en débattant d'une question selon eux aussi futile.

Le débat sur le sport féminin avait enflammé l'Arabie saoudite lors des Jeux olympiques de Londres de 2012, auxquels ont participé pour la première fois des athlètes saoudiennes, une cavalière et une judokate, qui ont concouru en "tenue islamique", le corps et les cheveux totalement couverts.

L'Arabie saoudite est l'unique pays du monde qui interdit aux femmes de conduire et de voyager seules à l'étranger.

str/mh/fcc

PLUS:hp