NOUVELLES

Un second tour devra être organisé en Afghanistan, estime un candidat

08/04/2014 03:39 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

KABOUL - Un candidat à la présidentielle en Afghanistan affirme que personne n'a remporté le premier tour du week-end dernier et qu'un deuxième tour devra être organisé.

Zalmai Rassoul, ancien ministre des Affaires étrangères considéré comme l'un des trois principaux candidats de la course qui en compte huit, a également déclaré, mardi, qu'une «fraude massive» avait eu lieu durant le scrutin.

Le président actuel, Hamid Karzaï, ne peut briguer un troisième mandat en vertu de la Constitution.

L'élection présidentielle de samedi a été qualifiée de succès, avec un taux de participation élevé et peu de violences, malgré les menaces de perturbation du vote lancées par les talibans.

Plusieurs observateurs ont prédit qu'aucun candidat n'obtiendrait la majorité requise pour être élu au premier tour et qu'un second tour serait nécessaire. Mais M. Rassoul est le premier candidat à le dire publiquement.

PLUS:pc