NOUVELLES

Un comité disciplinaire suspend la sprinteuse jamaïcaine Sherone Simpson

08/04/2014 05:34 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

KINGSTON, Jamaïque - La sprinteuse olympique jamaïcaine Sherone Simpson a été suspendue jusqu'au 20 décembre après avoir échoué un test antidopage aux stimulants, a annoncé un comité disciplinaire mardi.

Les trois membres du comité de la Commission antidopage jamaïcaine ont indiqué qu'ils diffuseraient bientôt les motifs pour lesquels ils ont décidé de suspendre Simpson pour 18 mois, à compter de la date de prélèvement des échantillons — le 21 juin 2013. La médaillée d'or et d'argent olympique au relais 4X100 m, ainsi que l'ex-détenteur du record mondial au 100 m Asafa Powell, ont échoué un test antidopage à l'oxilofrine lors des Championnats jamaïcains d'athlétisme en juin.

L'agent de Simpson, Paul Doyle, a décrit le verdict comme étant «terriblement injuste» et a ajouté qu'il irait immédiament en appel de la décision devant le Tribunal arbitral du sport. Il a indiqué que deux laboratoires différents avaient été mandatés pour effectuer les tests sur les échantillons prélevés, surnommés 'Epiphanie D1', et que les deux avaient déterminé que l'oxilofrine se trouvait dans les échantillons sans le déclarer sur l'étiquette.

Il a ajouté que les athlètes écopent habituellement d'une pénalité allant d'un avertissement public à trois mois de suspension, selon les cas.

Entre-temps, le comité disciplinaire jamaïcain a aussi émis un avis de suspension de deux ans pour la spécialiste du lancer du disque Allison Randall, qui sera à l'écart de la compétition jusqu'en juin 2015. La suspension de Randall est effective depuis le 21 juin 2013, tout comme Simpson. Elle a représenté la Jamaïque aux Jeux olympiques de Londres en 2012, mais n'a pu atteindre la finale.

La commission devrait aussi émettre sa décision fort attendue jeudi dans le dossier de Powell, dont la défense devant le comité disciplinaire ressemblait beaucoup à celle de Simpson.

PLUS:pc