POLITIQUE

Santé Canada publiera des analyses de médicaments sur son site web

08/04/2014 03:14 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT
Vstock LLC via Getty Images

TORONTO - Santé Canada commencera à publier sur son site Web des résumés des analyses de l’innocuité des médicaments, dans le but de mieux informer le public sur les risques potentiels liés à certains produits.

La ministre fédérale de la Santé, Rona Ambrose, a fait état du programme mardi, à Ottawa.

Santé Canada réalise l'examen d'un médicament lorsque des questions de sécurité sont soulevées par des patients, des intervenants du système de santé ou un fabricant.

Les résumés des examens d’innocuité présenteront des descriptions «claires et simples» des résultats des décisions et des examens de Santé Canada, dans le but de faciliter la prise de décisions éclairées des Canadiens par rapport à leur santé et celle des membres de leur famille, a-t-on indiqué par communiqué.

Le Dr David Juurlink, expert en pharmacologie à Toronto, a soutenu qu'il s'agit là d'un bon début, tout en se demandant jusqu'à quel point l'information sera complète et transparente.

Mme Ambrose a indiqué que le premier examen rendu public portera sur le traitement contre l’acné Diane-35, qui peut entraîner des caillots de sang potentiellement mortels chez certains patients.

Le résumé sur Diane-35 inclut aussi une liste devant guider les travailleurs de la santé dans leur décision de prescrire ou non ce médicament à leur patient. Le document doit aussi réitérer des mises en garde quant à ce traitement, a indiqué Santé Canada.

Bien qu'approuvé au Canada pour le traitement de l'acné aiguë, Diane-35 est souvent prescrit aux femmes comme moyen de contraception car il stoppe l'ovulation. Le médicament a été relié à un certain nombre de décès dans le monde.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper