NOUVELLES

Révision à la baisse des prévisions du FMI pour 2014 et 2015

08/04/2014 10:07 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mardi une légère révision à la baisse de sa prévision de croissance de l'économie mondiale en 2014 attribuable aux pays émergents, en particulier la Russie et le Brésil, selon ses nouvelles Perspectives économiques mondiales.

Il attend désormais une croissance mondiale de 3,6% cette année contre 3,7% dans l'actualisation de ses Perspectives publiées en janvier. Pour 2015, il table sur 3,9%.

Le FMI a maintenu ses prévisions pour les pays avancés, à 2,2% cette année et 2,3% l'année prochaine.

La croissance de l'économie américaine est attendue à 2,8% et 3,0% respectivement.

Celle de la zone euro a été révisée en hausse de 0,1 point pour 2014 comme pour 2015 à 1,2% et 1,5% respectivement.

En Allemagne, la croissance est attendue à 1,7% cette année (+0,2 point par rapport à janvier) et à 1,6% en 2015 (+0,1 point). La prévision de croissance de l'économie française a été révisée en hausse de 0,1 point pour cette année à 1,0% et reste inchangée à 1,5% pour 2015.

Baisse chez les pays émergents

Le FMI a revu en baisse ses prévisions de croissance pour les pays émergents à 4,9% cette année (-0,2 point) et à 5,3% pour 2015 (-0,1 point).

Les prévisions pour la Chine restent inchangées à 7,5% et +7,3% respectivement. Pour la Russie, elles sont revues en baisse de 0,6 point pour cette année à 1,3% et de 0,2 point pour 2015 à 2,3%.

Les prévisions pour le Brésil sont aussi abaissées de 0,5 point pour cette année à 1,8% et 0,2 point pour 2015 à 2,7%.

Le FMI souligne que la reprise économique mondiale se renforce et que les risques les plus aigus pour la croissance ont diminué sans avoir disparu.

L'organisation basée à Washington relève que la croissance potentielle est très faible dans de nombreuses économies avancées et qu'elle semble avoir diminué dans de nombreux pays émergents. Elle pointe aussi les risques liés à l'augmentation des inégalités.

PLUS:rc