NOUVELLES

La commission Charbonneau de retour dans vos salons

08/04/2014 08:59 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

La Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction entreprend un nouveau volet de ses travaux, mardi matin, quelques heures à peine après l'élection d'un gouvernement libéral majoritaire.

C'est le directeur adjoint de la recherche à la commission, Martin Comeau, qui sera le premier témoin entendu. Il devrait être interrogé toute la journée par une nouvelle procureure, Elizabeth Ferland.

La procureure en chef de la commission, Sonia LeBel, fera une courte allocution au préalable pour expliquer le plan de match des prochaines semaines. 

D'ici la fin juin, la commission doit s'attaquer à deux importants volets de son mandat, soit la gestion des contrats au ministère des Transports du Québec et le financement politique des partis provinciaux.

La commission Charbonneau a n'a pas siégé depuis le 13 mars, après qu'elle eut décidé de suspendre ses audiences publiques pour l'essentiel de la campagne électorale.

Les commissaires avaient expliqué qu'ils ne voulaient pas « influencer d'une manière ou d'une autre l'électorat », la commission étant « totalement apolitique et indépendante ».

La suspension des travaux de la commission s'est soldée par la perte nette de 10 jours d'audiences, mais ce temps sera récupéré au cours des prochaines semaines.

Dès aujourd'hui, elle siégera par exemple jusqu'à 17 h plutôt que 16 h 30 lors des journées complètes d'audiences. Des demi-journées audiences seront aussi rajoutées les vendredis des mois de main et de juin. La commission siégera alors jusqu'à 12 h 30.

Le nouvel horaire prévoit par ailleurs que les travaux printaniers se termineront le 20 juin, mais la commission se réserve la possibilité de les prolonger jusqu'au 4 juillet, si nécessaire.

PLUS:rc