NOUVELLES

Kerry accuse Moscou de déstabiliser l'est de l'Ukraine

08/04/2014 12:09 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'État américain, John Kerry, accuse Moscou de recourir à des agents agitateurs pour semer artificiellement le chaos dans l'est de l'Ukraine.

Selon le chef de la diplomatie américaine, qui prenait lundi la parole devant la commission des Affaires étrangères du Sénat, « il est évident que des forces spéciales et des agents russes ont joué le rôle de catalyseur du chaos au cours des dernières 24 heures ».

Le but de l'opération est, selon lui, de recréer le climat de chaos qui a conduit à l'annexion de la Crimée par la Russie, le mois dernier. « Cela pourrait potentiellement servir de prétexte artificiel à une intervention militaire comme nous l'avons vu en Crimée », a poursuivi John Kerry.

La tension monte à Donetsk

Pendant ce temps, les insurgés prorusses font monter la pression dans l'est de l'Ukraine.

Mardi, l'un des chefs des insurgés prorusses de Donetsk, Vadim Tcherniakov, a annoncé mardi la formation d'un « gouvernement provisoire de la République du Donbass ».

Ces insurgés prorusses occupent les bâtiments de l'administration locale de Donetsk depuis dimanche. Tout comme en Crimée, ils revendiquent un référendum sur le rattachement de la région à la Russie avant le 11 mai.

Vadim Tcherniakov a par ailleurs déclaré que des groupes armés d'autodéfense prorusses allaient être déployés pour contrôler les routes, l'aéroport et les gares de la région « pour assurer l'ordre ». Des témoins sur place confirment cependant qu'aucune milice armée de ne contrôlent ces points pour le moment.

Le gouvernement intérimaire ukrainien, de son côté, prévient que les manifestants qui occupent des bâtiments publics seront considérés comme des « terroristes et des criminels ».

 

PLUS:rc