NOUVELLES

Exposition à Locarno consacrée à l'oeuvre du peintre suisse Hans Erni

08/04/2014 10:30 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

Une exposition, retraçant l'oeuvre exceptionnelle de Hans Erni, le doyen des artistes suisses vivants, âgé de 105 ans, est visible jusqu'au 17 août à la Pinacothèque de Locarno, une petite ville de la Suisse italienne.

"Hans Erni est le témoin de l'histoire de tout un siècle et passe pour l'un des artistes suisses les plus polyvalents et connus à l'international", a relevé la Pinacothèque, dans la présentation de l'exposition.

Hans Erni, qui est à la fois peintre, graveur et sculpteur, n'était pas présent samedi dernier à Locarno, au vernissage de l'exposition, car à son âge, il ne quitte que rarement son domicile, situé à Lucerne, en Suisse centrale.

Hans Erni est né en 1909, dans une famille nombreuse. Il est le troisième d'une fratrie de huit enfants, et a perdu il y a quelques semaines sa soeur aînée, âgée de 107 ans...

Après des études de géomètre et de dessinateur du bâtiment, il a commencé une formation artistique à l'école des arts appliqués de Lucerne, puis à l'Académie Julian à Paris, et enfin à Berlin.

Il a fait partie du groupe "Abstraction Création", composé de surréalistes et de constructivistes, et a côtoyé beaucoup de grands artistes du XXème siècle tels que Kandinsky, Mondrian, Juan Gris, Brancusi, Calder, Braque et surtout Picasso, qui l'a beaucoup inspiré, à tel point qu'il a été surnommé le "Picasso suisse".

L'expérience du national-socialisme et de la Deuxième Guerre mondiale l'ont conduit à avoir des sympathies pour le marxisme.

En conséquence, les autorités suisses l'ont boycotté jusqu'à ce qu'il se détourne du communisme, à la suite du régime de terreur mis en place par Staline.

Après ce revirement, il a obtenu de nombreuses commandes publiques, pour des fresques de la part de l'Unesco, de l'Organisation mondiale de la Santé, de la Croix-Rouge ou des institutions suisses. Il a peint des tableaux, composé des mosaïques, réalisé des affiches ou des timbres.

Ses détracteurs lui reprochent un style uniquement décoratif.

En 1979, un musée à son nom a été ouvert à Lucerne, sa ville natale.

L'artiste a aussi été honoré à Saint-Paul de Vence, en France, où il possède une résidence secondaire. En 2005, il a reçu une médaille d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre.

A Locarno, la Pinacothèque présente 60 oeuvres, datant des années 30 jusqu'à l'an 2009. A l'entrée de l'exposition, un bronze spectaculaire représentant un Minotaure assis et créé par l'artiste en 1999, accueille les visiteurs.

mnb/pjt/sym

PLUS:hp