NOUVELLES

Egypte: la croissance économique restera faible (FMI)

08/04/2014 09:19 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

La croissance de l'économie égyptienne restera faible cette année, le climat d'incertitude politique continuant de peser sur le tourisme et les investissements, a estimé mardi le Fonds monétaire international (FMI).

L'économie du pays le plus peuplé du monde arabe devrait croître de 2,7% cette année contre 2,1% en 2013, a expliqué le FMI dans son rapport de prévisions économiques mondiales.

"La croissance économique en 2014 devrait être largement la même que celle de 2013, alors que l'incertitude politique va continuer à peser sur le tourisme et l'investissement étranger direct", a estimé le FMI.

Selon le FMI, la croissance égyptienne ne devrait pas décoller malgré des "incitations fiscales" et le soutien financier apporté par des pays du Golfe, qui ont fourni des milliards de dollars d'aide à l'Egypte depuis l'éviction du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée en juillet 2013.

L'Arabie saoudite s'est engagée à apporter une aide de cinq milliards de dollars au pouvoir installé par l'armée tandis que les Emirats arabes unis et le Koweït ont offert ensemble 7 milliards de dollars.

"De grands déséquilibres vont persister, à moins que des réformes structurelles et des consolidations fiscales soient initiées", a écrit le FMI, qui négociait jusqu'à l'année dernière un prêt de 4,8 milliards de dollars avec l'Egypte.

Mais les négociations n'ont pas abouti en raison de l'évolution de la situation politique dans le pays.

L'Egypte avait enregistré une croissance économique de 5,1% en 2010, l'année d'avant le soulèvement de janvier 2011 qui chassé l'ancien président Hosni Moubarak après trois décennies au pouvoir.

ak/mh/fcc

PLUS:hp