DIVERTISSEMENT

Un «roman québécois» signé Alexandre Jardin

08/04/2014 10:36 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT
Bertrand Rindoff Petroff via Getty Images
PARIS, FRANCE - APRIL 02: Writer and co founder of the organization 'Bleu Blanc Zebre' Alexandre Jardin attend the 'Vivement Dimanche' French TV show at Pavillon Gabriel on April 2, 2014 in Paris, France. (Photo by Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images)

Le romancier Alexandre Jardin de passage à Québec dans le cadre du Salon international du livre vient de compléter l'écriture d'un premier roman campé dans la Belle Province.

Entrevue à Radio-Canada, Alexandre Jardin souligne d'ailleurs qu'il vient juste de mettre le point final à son livre, mardi matin.

«Mon prochain roman qui sortira en début octobre, ce sera un roman québécois, ça se passe au Québec et donc il fallait que ça se termine ici», dit-il.

L'auteur qui passe des étés au Québec avait envie d'écrire un roman dans une trame québécoise, «parce que les émotions sont plus fortes. Les tournures québécoises, ça sort plus vite, dès que les gens sont plus émus, sont plus en colère, sont plus en amour, c'est le pays de l'émotion ici», dit Alexandre Jardin.

Des rêveurs actifs

Alexandre Jardin profite par ailleurs de son passage pour faire connaître son mouvement Bleu blanc zèbre lancé en France, qui vise à promouvoir les initiatives de citoyens permettant d'affronter des problèmes et d'améliorer la vie citoyenne. Les citoyens qui font partie du mouvement rêvent d'un monde meilleur et agissent pour y accéder.

Une des initiatives mises en place vise à contrer le problème de l'échec scolaire, par exemple. Le projet Lire et faire lire, dont Alexandre Jardin est le fondateur en France, a ses échos au Québec. Lire et faire lire qui s'implante ici vise à transmettre la passion de la lecture grâce à la collaboration d'aînés. Ces derniers font la lecture aux enfants dans les écoles.

«On parie sur le lien entre les aînés et les petits et il y a une magie et c'est ce que les citoyens peuvent faire pour aider l'école à réussir. Parce que dès qu'on transmet le plaisir de la lecture à un petit, on le vaccine contre l'échec scolaire», explique Alexandre Jardin.

Alexandre Jardin sera présent au Salon international du livre de Québec jeudi où il présente notamment son plus récent roman Les trois zèbres.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques livres coups de coeur de la blogueuse Julie Niquette