NOUVELLES

USA: le Sénat vote le rétablissement des allocations de chômage longue durée

07/04/2014 07:39 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

Le Sénat américain a approuvé lundi soir le rétablissement des indemnités de près de trois millions de chômeurs longue durée, un texte qui doit maintenant affronter la résistance des républicains de la Chambre des représentants.

Cette loi devrait permettre le versement rétroactif d'environ 300 dollars hebdomadaires à quelque 2,8 millions d'Américains dont les allocations chômage ont été coupées à la fin de l'année 2013 et les proroge jusqu'au 1er juin.

Six sénateurs républicains se sont ralliés aux démocrates pour permettre l'extension de ce programme d'aide aux chômeurs de longue durée. Depuis plus de quatre mois, les élus débattent de l'opportunité d'un tel programme et sur la manière de financer les 10 milliards de dollars qu'il va coûter à l'Etat fédéral.

Le président Barack Obama qui militait pour l'adoption de cette loi qu'il considère "comme un élément vital de l'économie" a salué ce vote et appelé la Chambre des représentants à faire de même.

"Comme je l'ai dit de nombreuses fois, Washington doit mettre de côté la politique politicienne et aider les Américains travailleurs et responsables à joindre les deux bouts et assurer la survie de leur famille lors de leur recherche d'emploi", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le destin de cette loi est maintenant entre les mains des représentants.

Nombre d'entre eux, dont le président républicain John Boehner, se sont prononcés en faveur de programmes de soutien à la création d'emplois et veulent par conséquent allier le vote de cette loi à d'autres projets législatifs comme la construction de l'oléoduc Keystone XL, pourvoyeur potentiel d'emplois.

"Comme le président de la Chambre des représentants l'a dit il y a plusieurs mois, nous sommes disposés à étendre les allocations chômage longue durée à condition que la loi contienne des budgets pour la création de davantage d'emplois dans le secteur privé", a affirmé le porte-parole de M. Boehner, Michael Steel.

D'autres républicains sont en revanche opposés à cette allocation, jugeant que le contexte de crise économique dans lequel elle a été votée il y a six ans n'est plus d'actualité.

Cette semaine, le Sénat devrait voter en faveur d'une loi garantissant l'égalité salariale entre les hommes et les femmes qui perçoivent en moyenne à travail égal, un salaire égal à 77% de celui de leurs pairs.

Les démocrates présenteront également une proposition de loi pour augmenter le salaire minimum national de 7,25 dollars à 10,10 dollars.

mlm/rap/gde

PLUS:hp