NOUVELLES

Transdniestrie : le président veut que l'indépendance soit reconnue

07/04/2014 12:34 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

Le président de la Transdniestrie Evgueni Chevtchouk a appelé lundi les autorités moldaves à reconnaître l'indépendance de cette région séparatiste pro-russe, dans son discours annuel à la nation.

"Il est temps de prendre une décision sur la Transdniestrie", a déclaré le président, appelant les autorités moldaves à agir de "manière responsable" et à reconnaître l'indépendance de la région.

M. Chevtchouk a ensuite fait part de son soutien au référendum ayant eu lieu en mars en Crimée, qui a abouti, avec l'intervention de forces russes plus ou moins camouflées, au rattachement de cette péninsule ukrainienne à la Russie.

L'Ukraine et les Occidentaux n'ont de leur côté pas reconnu ce scrutin et parlent d'"annexion".

La Transdniestrie, petite bande de terre de 500.000 habitants dans l'est de la Moldavie, a gagné, avec le soutien de la Russie, une courte guerre d'indépendance après l'effondrement de l'URSS en 1991. Elle n'est pas reconnue par la communauté internationale.

La Russie maintient depuis des soldats dans la région, contre la volonté du gouvernement moldave, et malgré l'engagement pris en 1999 de les retirer.

Le président de la Moldavie Nicolae Timofti a exprimé son inquiétude concernant une éventuelle répétition du scénario ukrainien dans cette ex-république soviétique.

ag-lap/nm/bds

PLUS:hp