NOUVELLES

Syrie: Ban dénonce le meurtre d'un prêtre néerlandais

07/04/2014 09:36 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné lundi le meurtre d'un prêtre néerlandais en Syrie, le qualifiant "d'acte de violence inhumain".

Le Père Frans van der Lugt "est resté héroïquement aux côtés de la population syrienne, au milieu des sièges et des difficultés croissantes", a souligné M. Ban, cité par son porte-parole Stéphane Dujarric.

Le jésuite néerlandais Frans van der Lugt âgé de 75 ans a été abattu lundi devant sa maison dans la Vieille ville de Homs (centre de la Syrie), où il était resté malgré la faim et les bombardements de l'armée syrienne. Les raisons de son assassinat étaient encore inconnues mais l'agence officielle syrienne Sana a accusé un groupe terroriste armé.

Selon son porte-parole, M. Ban "exige que les belligérants et leurs partisans garantissent la protection des civils, quelles que soient leur religion, leur communauté ou leur appartenance ethnique".

"Le gouvernement syrien et les groupes armés en ont l'obligation légale et la responsabilité morale", ajoute le communiqué de l'ONU.

M. Ban se déclare aussi "horrifié par les images terribles d'exécutions supposées" dans la ville syrienne de Kassab. L'ONU précise cependant "ne pas être en mesure de confirmer l'authenticité" de ces images.

M. Ban dénonce "les destructions aveugles de quartiers entiers" commises par les forces gouvernementales et se déclare "extrêmement inquiet de voir que des groupes considérés comme terroristes par le Conseil de sécurité continuent de brutaliser la population civile".

Il demande aux deux camps de mettre fin au conflit et de laisser circuler librement les secours humanitaires.

avz/rap

PLUS:hp