DIVERTISSEMENT

«Les marteaux»: quand la commission Charbonneau rencontre «Vol au-dessus d'un nid de coucou»...

07/04/2014 03:42 EDT | Actualisé 07/04/2014 03:47 EDT
Philippe-Olivier Contant/Agence QMI

Le réalisateur Sylvain Archambault (Piché, entre ciel et terre, French Kiss, Pour toujours les Canadiens, Le négociateur, Les Lavigueur, la vraie histoire) et le scénariste Ian Lauzon (De père en flic, Cabotins, Piché, entre ciel et terre) développent actuellement un projet de film intitulé Les marteaux, qui traitera de la maladie mentale dans le milieu de la construction.

«C’est une comédie dramatique extraordinairement intelligente, s’emballe Sylvain Archambault. C’est la commission Charbonneau qui rencontre Vol au-dessus d’un nid de coucou! C’est un regard sur les maladies mentales avec, en arrière-plan, des cas de corruption dans la construction. On va rire, mais on sera aussi extrêmement touchés.»

Le scénario des Marteaux sera bientôt déposé auprès des institutions financières et, si les montants nécessaires lui sont accordés, Sylvain Archambault aimerait tourner en 2015. Le cinéaste a déjà collaboré avec Ian Lauzon dans le passé pour Piché, entre ciel et terre, et les deux hommes viennent de nous offrir La garde, l’histoire troublante d’un père divorcé qui kidnappe son fils, mettant en vedette Paul Doucet et Antoine L’Écuyer. La garde a pris l’affiche dans nos cinémas vendredi dernier.

Aucun choix d’acteur n’a encore été arrêté pour Les marteaux.

Film sur le verglas

Les prochains mois s’annoncent donc très fastes pour Sylvain Archambault, qui doit aussi enclencher sous peu la production d’un long-métrage traitant de la crise du verglas qui a paralysé le Québec au début de l’année 1998. Le projet est dans l’air depuis longtemps et porte le titre de travail Le grand verglas. Archambault vient de recevoir le financement de Téléfilm Canada pour aller de l’avant avec son idée et attend toujours l’accord de la SODEC, mais demeure confiant d’obtenir une autre réponse positive.

Si tout va comme prévu, on filmera les premières scènes – qui, ironiquement, seront les dernières du film et en constitueront l’épilogue – en octobre prochain, mais le reste du film sera tourné en février et mars 2015. Le réalisateur n’a officiellement confirmé l’identité d’aucun membre de la distribution, mais les noms d’Emmanuel Bilodeau, Gilbert Sicotte, Anick Lemay, Julien Poulin, Catherine De Léan et Véronique LeFlaguais ont tous déjà été évoqués pour cette œuvre à mi-chemin entre la réalité et la fiction.

Sylvain Archambault sera enfin derrière la caméra de la deuxième saison de Mensonges, dont il a aussi signé le premier volet, lequel est présentement disponible sur le Club illico de Vidéotron. La suite des interrogatoires des enquêteurs Julie Beauchemin (Fanny Mallette), Maxime Moreli (Éric Bruneau) et Bob Crépault (Sylvain Marcel) devrait être enregistrée à l’hiver 2015.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les films à l'affiche, semaine du 4 avril 2014