NOUVELLES

Le nouveau patron de Potash est un vieux routier des mines, mais pas la potasse

07/04/2014 05:54 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le prochain chef de la direction de Potash Corp. of Saskatchewan (TSX:POT) prendra les rênes du producteur d'engrais alors qu'il est en période de transition et qu'il termine de mettre en oeuvre un plan d'expansion de plusieurs milliards de dollars.

Jochen Tilk compte plus de 30 ans d'expérience dans le secteur minier, mais l'ancien président et chef de la direction d'Inmet Mining n'en compte aucune dans le secteur de la potasse.

PotashCorp a annoncé tard dimanche que son chef de la direction actuel, Bill Doyle, démissionnera et que M. Tilk prendrait sa place à compter du 1er juillet, qui marquera le 15e anniversaire de la nomination de M. Doyle à ce poste. Fort de ses quatre décennies d'expérience dans l'industrie, dont 27 pour PotashCorp, M. Doyle entend agir à titre de conseiller principal pour l'entreprise jusqu'en juin 2015.

M. Doyle quitte PotashCorp alors que l'entreprise approche de la fin de son plan d'expansion de 8,3 milliards $, qui devrait lui permettre d'augmenter de façon significative ses volumes de ventes.

La fin de ce programme signifie aussi que PotashCorp inscrira de plus faibles dépenses en immobilisations ces prochaines années, ce qui laissera plus d'argent à M. Tilk pour voir à la direction future qu'empruntera la société.

Chez Inmet, qui a été rachetée l'an dernier par First Quantum Minerals (TSX:FM) dans le cadre d'une transaction de 5,1 milliards $, M. Tilk a supervisé un vaste éventail d'activités en Turquie, en Espagne, en Finlande, ainsi qu'un important projet de cuivre au Panama.

L'action de PotashCorp a clôturé lundi en baisse de 1,19 $, soit 3,1 pour cent, à 37,11 $ à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc