POLITIQUE

Delmar International: un jour de congé si le Parti québécois ne reprend pas le pouvoir

07/04/2014 10:09 EDT | Actualisé 07/04/2014 10:09 EDT
Capture d'écran Facebook

Une entreprise de transport et de logistique, Delmar International inc., basée à Montréal, offre une journée de congé supplémentaire à ses employés si le Parti québécois (PQ) perd les élections. L'information a été mise en ligne sur la page Facebook de l’entreprise, en fin de soirée dimanche.

Le mémo est signé par le président et chef de la direction, Robert Cutler. Il a été mis en ligne dimanche en soirée. Or, l’entreprise a retiré le mémo de sa page Facebook lundi matin, aux alentours de 11h, après la publication par les médias du contenu du message.

Écrit en anglais, on pouvait y lire que si le PQ ne forme pas le prochain gouvernement, «Delmar fêtera en permettant à chaque employé canadien un jour de vacances supplémentaire cette année fiscale», lit-on.

Robert Cutler poursuit en exprimant sa fierté d’être canadien, en plus de donner son opinion sur les politiques du gouvernement sortant. «Delmar, ses propriétaires et actionnaires sont extrêmement fiers d'être canadiens et sont fortement contre les politiques du gouvernement séparatiste du PQ actuel. Nous pensons et soutenons le multiculturalisme et la liberté de religion», lit-on.

Le Parti québécois a répliqué, via Twitter, au chef d’entreprise en écrivant: «Certains promettent des journées de congé. Le PQ promet de créer des emplois dans toutes les régions du Québec».

Actuellement, 2203 personnes suivent la page Facebook de l’entreprise.

Selon le site Internet de l’entreprise, Delmar International compterait «environ mille employés», dont «environ 400 au Canada et aux États-Unis».

Le Huffington Post Québec a tenté de joindre par téléphone Robert Cutler, en vain pour le moment.

INOLTRE SU HUFFPOST

La journée électorale du 7 avril en images
La campagne électorale en images