NOUVELLES

Complexe aquatique : Lehouillier revient à la charge auprès de Québec

07/04/2014 06:18 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

La Ville de Lévis revient à la charge auprès des gouvernements pour financer son projet de complexe aquatique dans le secteur de Saint-Nicolas.

Lors du conseil municipal lundi soir, les élus de Lévis vont adopter une résolution demandant à Québec de bénéficier des sommes qui resteraient dans le Fonds Chantiers Canada-Québec de 2007.

Le gouvernement conservateur a annoncé en février dernier le financement du projet d'anneau de glace de Québec à 100 millions $ en puisant dans cette enveloppe budgétaire.

« On veut savoir s'il reste des fonds dans le Fonds Chantiers Canada-Québec 2007. Si oui, à quelle hauteur sont ces fonds qui n'ont pas été dépensés et qui pourraient l'être en fonction des normes de 2007, ce qui fait que notre complexe aquatique devient automatiquement admissible », explique M. Lehouillier.

Le ministre canadien de l'Infrastructure, Denis Lebel, n'a jamais pu dire combien d'argent il resterait dans le fonds qui venait à échéance le 31 mars. Le nouveau programme d'infrastructures du fédéral ne comprend pas les équipements de loisir.

Le projet de complexe aquatique est évalué à 30 millions de dollars. Le programme mis sur pied entre autres pour financer les projets d'infrastructures prévoit de partager la facture en parts égales entre les trois paliers de gouvernement. Chacun aurait donc environ 10 millions de dollars à verser.

Gilles Lehouillier a fait de la construction du complexe aquatique une promesse électorale.

PLUS:rc