POLITIQUE

Élections 2014 - Ces politiciens qui ont découvert le selfie pendant la campagne

07/04/2014 04:06 EDT | Actualisé 07/04/2014 04:07 EDT

Le selfie - ou l'égoportrait - s'est imposé comme le moyen privilégié de détendre l'atmosphère pendant la campagne électorale. Si plusieurs partis se sont prêtés au jeu, Bernard Drainville a définitivement surpassé ses adversaires, accumulant les selfies avec ses collègues, des étudiants et même les journalistes. Tour d'horizon des égoportraits #qc2014.

Un selfie, c'est bien, mais un autocorrecteur, c'est encore mieux!

Déterminés à lancer la mode des selfies dès le début de la campagne électorale!

Ou l'art de plogguer son message dans un tweet.

Alors que d'autres s'occupent des vraies affaires!

Bon, ils ne sont pas politiciens, mais Sébastien Bovet et Anne-Marie Dussault y sont aussi allés d'un selfie bien senti avant le premier débat.

Monsieur Drainville séduit les jeunes cégepiens avec ses idées full techno...

Janette aussi a propagé cette mode venant de riches étudiants de McGill...

Y'en a un qui avait pas l'air sûr de son affaire...

En tout cas, on ne se pogne pas le beigne au Parti québécois.

Bernard Drainville, passé maître dans l'art du selfie. Il entraîne même les journalistes avec lui!

Un selfie épuisé de Pauline Marois et Bernard Drainville avant le jour de scrutin..

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en citations
La campagne électorale en images