NOUVELLES

WTA - Charleston: Petkovic est de retour

06/04/2014 03:29 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Après deux années de blessures et de doutes, l'Allemande Andrea Petkovic a signé dimanche son plus grand succès en remportant le tournoi WTA de Charleston.

Petkovic, 26 ans, a remporté son troisième titre, le premier depuis 2011, en battant la révélation de la semaine, la Slovaque Jana Cepelova 7-5, 6-2.

Alors que la terre battue verte de Charleston (Caroline du Sud) s'était avérée jusque là un sacré piège à têtes de série et favorites, la finale n'a cette fois donné lieu à aucune surprise.

Au regard de son classement (40e contre 78e) et de son expérience (7 finales disputées contre aucune pour son adversaire de 20 ans), Petkovic faisait figure de favorite.

L'ancienne N.9 mondiale a justifié d'emblée ce statut en prenant le service de Cepelova pour mener 3-0.

Mais la Slovaque, tombeuse de la tenante du titre et N.1 mondiale Serena Williams au 2e tour, s'est relancée en remportant quatre jeux de suite puis en s'offrant une balle de set.

Petkovic, dont la saison 2012 a été complétement gâchée par une blessure au dos et la suivante partiellement par un genou capricieux, a remporté le set.

"Quand je me suis retrouvée avec cette balle de set contre moi, je me suis juste dit: +Il faut que tu te relaxes, sinon tu ne vas pas gagner ce match+. Et c'est ce que j'ai réussi à faire, cela m'a permis de frapper la balle mieux et plus fort", a-t-elle expliqué.

"Petko", dont le père, yougoslave de naissance, a défendu les couleurs de l'université de Charleston, a poursuivi sur sa lancée dans la deuxième manche où elle n'a plus laissé aucune chance à son adversaire qui disputait sa première finale sur le circuit WTA.

"C'est bizarre de gagner le plus grand tournoi de ma carrière précisément ici. Si mon père n'était pas venu ici, je ne serais pas devenue ce que je suis", a admis l'Allemande qui a, comme à ses plus beaux jours, esquissé quelques pas de danse une fois la victoire acquise.

Cepelova, elle, s'est fait un nom au cours de cette semaine américaine en battant successivement Serena Williams, Elena Vesnina et Daniela Hantuchova: alors qu'elle n'avait jamais dépassé les demi-finales d'un tournoi WTA, elle va faire lundi son entrée dans le top 50 mondial.

jr/emb

PLUS:hp