NOUVELLES

Washington déploie deux navires au Japon pour contrer la Corée du Nord

06/04/2014 08:34 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

TOKYO - Le secrétaire américain de la Défense, Chuck Hagel, a donné un avertissement en deux volets aux nations de l'Asie du Pacifique, dimanche, en annonçant que les États-Unis déploieraient deux navires antimissiles balistiques supplémentaires au Japon afin de contrer la menace nord-coréenne, et en demandant à la Chine de davantage respecter ses voisins.

Alors que la Chine et le Japon sont au coeur d'une dispute territoriale pour quelques îles éloignées dans la mer de Chine orientale, ces remarques d'une force inhabituelle envers les Chinois ont un lien direct avec l'annexion de la Crimée à la Russie.

En conférence de presse après une rencontre avec son homologue japonais Itsunori Onodera, M. Hagel a affirmé qu'il voyait des preuves claires d'un manque de respect et de la présence d'intimidation et de coercition en Europe avec «ce que les Russes ont fait avec l'Ukraine».

Il a ajouté que la communauté internationale devait être très claire sur le fait qu'au 21e siècle, on ne peut «redéfinir les frontières et violer l'intégrité et la souveraineté territoriales par la force», que ce soit sur de petites îles du Pacifique ou dans de grands pays d'Europe.

M. Hagel, qui se rendra en Chine plus tard cette semaine, a confié qu'il allait y parler de respect de ses voisins.

Il a ajouté qu'il avait hâte de tenir un dialogue franc avec les Chinois sur les façons dont les deux nations et leurs armées pourraient mieux collaborer.

L'annonce du déploiement de deux navires au Japon survient alors que la Corée du Nord menace de mener d'autres essais nucléaires et de missiles.

Au cours des dernières semaines, Pyongyang a effectué une série de lancements de roquettes et de missiles balistiques, considérés comme des gestes de protestation contre les exercices militaires du printemps de la Corée du Sud et des États-Unis.

PLUS:pc