POLITIQUE

Pour Françoise David, la campagne a été éreintante mais aussi très enrichissante

06/04/2014 12:38 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - Françoise David n'a pas cherché à cacher sa fierté à la veille de la tenue du scrutin au Québec.

Alors qu'elle était interviewée par la Presse Canadienne dimanche, la porte-parole parlementaire de Québec solidaire a déclaré, d'entrée de jeu, qu'elle était «vraiment satisfaite» des efforts déployés par son équipe.

Elle a enchaîné en faisant valoir que, pendant la course électorale,personne n'a dérogé d'un iota au plan de match initial.

Mme David, qui espère parvenir à se faire réélire dans la circonscription de Gouin, a précisé que les candidats ont réalisé «exactement la campagne [qu'ils voulaient] faire» en misant sur le positivisme ainsi que sur «des propositions audacieuses et visionnaires».

Elle a ajouté que la lutte menée en 2014 a été bien différente de celle de 2012.

Françoise David a mentionné que ses troupes ont disposé de plus de moyens cette année. Cette nouvelle marge de manoeuvre a permis de financer de la publicité télévisée et surtout une tournée en autobus.

Mme David a admis que la couverture médiatique accordée à cette grande virée dans la province n'a pas été à la hauteur de ses attentes mais elle a souligné qu'elle était, tout de même, heureuse d'être allée à la rencontre des citoyens vivant en région.

Elle a, ensuite, reconnu que si l'exercice s'est révélé enrichissant, il a aussi été épuisant physiquement.

Malgré sa fatigue, elle a apprécié les contacts directs avec les Québécois qui ont démontré «une bonne réceptivité». «Quand on a tenu des grosses assemblées, [...] ils écoutaient, ils discutaient, ils partageaient», a-t-elle lancé.

Elle a conclu en disant que «le défi c'est maintenant de transformer tout ça en vote, de briser les vieilles habitudes [des électeurs] d'appuyer un peu toujours les mêmes» partis.

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en images